Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Veille de baisse des taux

bceee

Malgré des données d’inflation supérieures aux attentes en zone euro, à +2,9 % sur un an pour l’inflation sous-jacente contre +2,7 % attendu, la BCE devrait procéder, le 6 juin, à son premier desserrement monétaire de l’année en abaissant ses taux directeurs de 0,25 %.

Cette décision, déjà largement anticipée, aura pour effet d’aplatir davantage la courbe des taux. Dans les prochains mois, les taux courts seront à peu près au même niveau que les taux longs, ce qui confirmera la poursuite de la normalisation de la courbe des taux.

Dans le même temps, aux Etats-Unis, les anticipations d’une première baisse des taux directeurs de la Fed sont repoussées au troisième, voire quatrième trimestre. La vigueur de l’économie américaine, observée à travers le prisme croissance-emploi-inflation, en est la principale raison.

Ailleurs dans le monde, la dynamique macro-économique est plutôt correcte dans la mesure où les deux principaux pôles d’activités asiatiques, l’Inde et la Chine, montrent des signes de résilience. L’Inde enregistre une croissance économique de 8,2 % pour le dernier exercice fiscal annuel. Quant à la Chine, son dernier indice PMI manufacturier progresse plus qu’attendu.

Sur les marchés d’actions, les petites capitalisations entament leur rattrapage sur les plus grandes : le CAC Small réalise ainsi une performance de 9,2 % sur le mois de mai, tandis que le CAC 40 ne progresse que de 0,1 %.

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !