Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Une consolidation anticipée

commentaire

En novembre, les marchés européens ont consolidé avec une baisse de -2,37 % pour le CAC 40 notamment.

Les marchés américains, quant à eux, ont enregistré de nouveaux records de valorisation, portés par deux bonnes nouvelles outre-Atlantique : d’une part, la nomination de Jerome Powell comme nouveau gouverneur de la Réserve fédérale qui, tout en s’inscrivant dans l’action de Janet Yellen, est favorable à la dérégulation bancaire ; d’autre part, l’adoption par le sénat de la réforme de la fiscalité américaine qui devrait être votée courant décembre.

Les marchés obligataires sont restés stables de par l’absence de prise de décision au niveau des politiques monétaires et la confiance des acteurs dans une remontée des taux lente et progressive. Mois après mois, cette confiance s’est consolidée, faisant plier plusieurs taux d’emprunt d’Etat en novembre, à l’image de l’OAT à 10 ans qui passe de 0,76 % à 0,69 %.

Dans ce contexte, les portefeuilles de nos clients ont également consolidé de quelques points de base, tout en surperformant leur indice de référence. Dans une conjoncture certes favorable, il importe d’anticiper la consolidation des marchés d’actions conjuguée à la baisse des valorisations obligataires consécutive au rebond des taux d’intérêt.

C’est ainsi que depuis plusieurs mois nous nous sommes préparés à cette consolidation en ayant prudemment conservé en portefeuille les niveaux actuels de liquidités. Le moment venu, ils permettront de profiter des nouvelles opportunités d’achat qui se présenteront et d’abaisser les prix de revient sur les fonds actions.

8 décembre 2017 – Benjamin Frazer

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !