Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Un climat incertain créateur d’opportunités

poissons_845

Sur l’ensemble du mois de mai, les marchés actions de la zone euro ont réalisé une performance légèrement positive, mais toujours avec pas mal de volatilité. Il est vrai que, si les données macro-économiques en Europe sont meilleures de même que les résultats des entreprises, les incertitudes à court terme sont importantes du fait du référendum britannique sur la sortie de l’Union européenne et de la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine qui pourrait annoncer une hausse des taux.

Le marché obligataire continue à naviguer dans des eaux inconnues du fait du niveau extrêmement bas, voire négatif, des taux, mais également des opérations d’achat de dettes privées par la BCE qui doivent démarrer en juin. Ces derniers amènent les différentiels de taux à s’accroître sensiblement entre, d’une part, les titres rachetés par la BCE (emprunts d’Etat, obligations investment grade) et, d’autre part, les titres sur lesquels la BCE n’intervient pas (obligations des banques, obligations spéculative grade). Cela offre d’ailleurs quelques opportunités intéressantes.

15 juin 2016 – Philippe Alter

A lire aussi

bceee

Veille de baisse des taux

Malgré des données d’inflation supérieures aux attentes en zone euro… (…)
bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !