Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Revirement sur les taux

dollar-499481_640

A la frontière entre juillet et août, deux décisions sont venues animer le mois habituellement le plus calme de l’année en termes de volumes traités sur les marchés.

La première vient de la Réserve fédérale américaine : elle a abaissé ses taux directeurs de 25 points de base, mettant fin à plus de trois ans de hausse. La seconde vient du président Trump : il a décidé d’imposer, dès le 1er septembre, une nouvelle hausse des tarifs douaniers sur 300 milliards de dollars d’importations de marchandises chinoises.

De ces décisions, ont découlé de forts mouvements sur les marchés de taux d’intérêt. De nombreux investisseurs se sont rués sur les titres de créances les moins risqués (emprunts souverains), au détriment de ceux d’entreprises. En a résulté une augmentation significative des spreads de crédit.

Ainsi, les taux d’emprunt d’Etat ont atteint de nouveaux plus bas : -0,45 % pour l’OAT à 10 ans pour ne donner l’exemple que de la France.

Les marchés actions ont accusé une baisse contenue (-1,06 % pour l’Euro Stoxx 50 GR ou encore -0,63 % pour le Stoxx USA 900 GR) dans un régime de volatilité plutôt élevé.

Seul point à relever : la sous-performance persistante des petites capitalisations dans un contexte de tassement économique.

2 septembre 2019 – Benjamin Frazer

A lire aussi

bceee

Veille de baisse des taux

Malgré des données d’inflation supérieures aux attentes en zone euro… (…)
bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !