Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Point sur la situation en Grèce

MAS_MRKTS_Greece_20140224185448

La situation de la Grèce crée une incertitude majeure sur la zone euro.

Les données du problème sont connues :

  • La Grèce a un endettement tel qu’elle ne pourra jamais le rembourser
  • L’Union Européenne veut bien l’aider mais à condition que les remises de dette ne soient pas un permis de continuer indéfiniment à s’endetter à nouveau.
  • Ceci supposerait que la Grèce accepte les mesures de bonne gestion de ses finances publiques permettant de dégager un excédent budgétaire primaire (hors charge de la dette).
  • Les Grecs refusent ces efforts en demandant que les européens payent pour eux.

L’issue de cette crise peut-être :

  • Soit un compromis dans lequel les Grecs acceptent les mesures de bonne gestion de leurs finances publiques et les européens acceptent en échange de les aider.
  • Soit un défaut de la Grèce sur sa dette suivi d’une sortie de la Grèce de la zone euro et sans doute de l’Union Européenne.
  • Soit des européens qui cèdent et acceptent d’aider les Grecs sans contrepartie

Il est impossible aujourd’hui (29/06/2015) de savoir laquelle de ces issues sera choisie, les chances étant probablement respectivement de 40 – 40 – 20.

Si c’est la première option qui se dessine, on aura probablement un retour au calme des marchés et un rallye des marchés d’action.

Dans les deux autres cas, les conséquences sur les marchés seront sans doute une grande volatilité à court terme avant de retrouver plus de visibilité.

Dans ce contexte où les décisions sont entre les mains des politiques et du peuple grec (référendum), il serait téméraire de prendre des options d’investissement marquées. Nous vous avons ces derniers mois conseillé de conserver dans vos portefeuilles une part de cash significative du fait de ces incertitudes et de niveaux de taux qui avaient atteint des zones record à la baisse (0,35% sur le 10 ans français).

Il est opportun de conserver l’allocation actuelle des portefeuilles qui permet d’attendre avec une certaine sérénité que la situation s’éclaircisse. En fonction des fluctuations de marché nous n’excluons pas toutefois de revenir vers vous en vous recommandant de saisir les opportunités qui pourraient apparaître.

29 juin 2015 – Philippe Alter

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !