Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Maintien des taux en Europe à des niveaux jamais atteints

Ouverture-porte_shutterstock_153340247-Copie

Les taux se maintiennent en Europe à des niveaux jamais atteints dans le passé. L’emprunt d’État français à 10 ans est installé sous les 1% malgré la dégradation de la note de crédit de la France à Aa2 par Moody’s. En septembre, le taux monétaire Eonia a été encore négatif (-0,12%).

Les marchés d’actions, qui avaient profité de ce contexte de taux bas, sont entrés dans une zone de forte turbulence depuis l’annonce du ralentissement en Chine. La forte volatilité montre le désarroi des investisseurs qui sont réticents à investir sur les marchés de taux à des niveaux de taux aussi bas et qui hésitent maintenant à investir en actions face au risque de ralentissement de la croissance mondiale.

La baisse des marchés d’actions a également généré une hausse des taux sur les émetteurs obligataires les plus fragiles ou appartenant à un secteur perçu actuellement perçu comme dangereux (automobile, énergie, automobile). Cet élargissement des écarts de taux entre les émetteurs privés et souverains pénalise les portefeuilles par la baisse des prix des obligations. Toutefois, la contrepartie de cette baisse des prix est une hausse du rendement du portefeuille, dès lors que les titres sont conservés jusqu’à maturité. Elle offre aussi de nouvelles opportunités.

16 octobre 2015 – Didier Jug

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !