Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Les économies mondiales dans tous leurs états

Bourses-mondiales_MF

Nous vous souhaitons tout d’abord une bonne et heureuse année 2016.

La divergence de politique entre les banques centrales européenne et américaine s’est matérialisée en décembre avec un relèvement des taux par la Fed et un abaissement par la BCE. Ces mouvements contraires traduisent la différence de situation des économies dans le cycle, l’économie américaine étant, comme d’habitude, en avance. L’économie européenne confirme donc ses signes de reprise tandis que les économies émergentes continuent à souffrir, y compris la Chine. On aurait donc pu s’attendre à de bons marchés actions européens. Pourtant, c’est l’inverse qui s’est produit avec des actions européennes grandes valeurs en forte baisse et une baisse moindre sur les autres marchés d’actions, y compris les petites capitalisations européennes.

Ainsi, les portefeuilles de nos clients ont profité de la diversification de leur poche actions. A noter l’inquiétude croissante des marchés sur le risque de crédit qui a conduit à un élargissement des écarts de taux entre les emprunts d’État et les emprunts privés, malgré un endettement croissant des États.

12 janvier 2016 – Philippe Alter

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !