Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Le relais des politiques budgétaires

athlete-1840437_1280-e1586932293195

Les marchés d’actions ont connu un beau mois de novembre, même s’ils sont en baisse en ce début décembre. On peut remarquer d’ailleurs que, depuis août, les débuts de mois sont en baisse pour finir en hausse. Ces fluctuations sont principalement liées aux aléas des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

En revanche, la situation au Royaume-Uni n’émeut plus beaucoup les marchés compte tenu de l’incertitude persistante qui entoure les élections et le Brexit. Il est à noter que les petites valeurs ont suivi le mouvement des grandes en novembre, même si les micro-capitalisations sont restées à la traîne.

En ce qui concerne les taux d’intérêt, le sentiment général est que les banques centrales ont fait leur travail et que de nouvelles baisses des taux ne devraient pas intervenir prochainement.

Aujourd’hui, les banques centrales souhaitent que les politiques budgétaires prennent le relais des politiques monétaires. Ceci s’est traduit sur les marchés obligataires par une poursuite de la remontée des taux longs qui restent malgré tout historiquement bas.

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !