Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

Début de divergence entre les banques centrales américaine et européenne

voeux

Les événements tragiques du mois de novembre ont provoqué un choc dans le pays, avec un retentissement mondial. Cependant, ils ont peu impacté les marchés qui ont enregistré une progression, modeste, aussi bien sur les actions que sur les obligations. Pourtant, les incertitudes persistent avec des banques centrales américaine et européenne qui entrent dans une phase de politiques divergentes : tandis la première amorce le relèvement de ses taux, la seconde maintient sa politique d’injection de liquidités.

Cette situation reflète les aléas de l’environnement économique qui n’est ni brillant ni catastrophique, émaillé à la fois de motifs d’espoir (la croissance installée aux États-Unis et renaissante en Europe) et d’inquiétude (les pays émergents, la situation géopolitique…) Il est donc difficile de déceler une tendance claire et l’on peut s’attendre encore à une assez forte volatilité.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année.

18 décembre 2015 – Didier Jug

A lire aussi

bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)
skis 1785285 640

Se positionner avant la baisse des taux directeurs

Les marchés d’actions et d’obligations signent un nouveau mois positif… (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !