Humeur des marchés
Un focus mensuel sur le marché des obligataires.

A plein régime

Train

La tendance de fond initiée en début d’année avec l’adoucissement des discours des banquiers centraux ne s’est pas démentie en avril.

Au contraire, elle a trouvé de quoi s’alimenter. En effet, les résultats trimestriels de la plupart des sociétés de la cote ressortent, en moyenne, de bonne qualité, ce qui apporte un soulagement supplémentaire face au risque de récession, trop vite anticipé par les marchés en fin d’année dernière.

Ainsi, les valorisations boursières des petites, moyennes et grandes capitalisations se sont envolées de 3 à 7 % en moyenne. Sur les marchés de taux, cela s’est traduit par un rétrécissement des spreads de crédit qui démontre un juste retour de la confiance des investisseurs dans les actifs dits risqués (obligations d’entreprise plutôt que d’Etat).

Dans ce contexte particulièrement haussier, la volatilité s’est nettement contractée, attestant d’un réel consensus à la hausse. Les deux moteurs des portefeuilles de nos clients – actions et obligations – ont tourné à plein régime, permettant de signer leur meilleure performance mensuelle depuis le début de l’année.

2 mai 2019 – Benjamin Frazer

A lire aussi

bceee

Veille de baisse des taux

Malgré des données d’inflation supérieures aux attentes en zone euro… (…)
bus stop 384617 640

La baisse des taux se fait attendre

Comme très largement anticipé, la Fed a décidé de maintenir ses taux inchangés. (…)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !