Décryptages
Un glossaire financier qui vous explique de manière simple et concise les termes et concepts essentiels du monde de la finance

Fonds indiciels

Les fonds indiciels cotés (exchange traded funds – ETF), ou trackers, sont des fonds d’investissement ayant pour objectif de suivre le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier en minimisant l’écart de performance (tracking error). A la différence des fonds de gestion active (traditionnels), les ETF se traitent en continu (intraday) et peuvent être achetés ou vendus tout au long de la journée.

Deux méthodes de réplication de l’indice boursier existent. La première, physique, vise à posséder les titres dans les mêmes proportions que celles de l’indice. Pour les indices comportant des centaines de valeurs, la réplication physique n’est que partielle mais reste statistiquement représentative de leur composition. La seconde est synthétique et permet, par le mécanisme de swap (échange) avec une autre contrepartie financière, de répliquer la performance de l’indice sans posséder les actifs qui le composent. Par exemple, c’est grâce à ce procédé qu’il est possible d’exposer son plan d’épargne en actions (PEA), habituellement cantonné à l’investissement en Europe, aux marchés d’actions mondiaux. Les ETF en question possèdent des actifs européens mais offrent la performance d’un marché hors Europe via un swap.

Parce qu’ils ne requièrent aucune autre technique de gestion que la réplication, les frais de gestion appliqués aux trackers sont cinq à dix fois moins importants que ceux appliqués aux fonds traditionnels. Cet avantage séduit particulièrement leur porteurs.