Breakfast News | 16 novembre 2020

Quelle semaine !

L’annonce de Pfizer et BioNTech lundi dernier et le calme retrouvé après les élections présidentielles américaines ont propulsé toute la semaine les actifs risqués « vers l’infini et au-delà » (Toy Story). Le CAC 40 a clôturé à +8,5 % quand le DJ 30 a terminé à +4,1 %. A voir l’orientation des marchés européens ce matin, il reste du cash sous la pédale : CAC 40 à +0,9 % à l’ouverture. En comparaison, l’indice ayant le plus profité du contexte de ces derniers mois, le Nasdaq Composite, a reculé de -0,55 % sur la semaine passée.

Un accord commercial majeur

Après près de 10 ans de négociations, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande et tous les membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) se sont enfin mis d’accord sur une zone de libre-échange. Cette dernière regroupe 29,7% de la population mondiale, 28,9 % du PIB mondial et 27,4 % du commerce mondial.

L’objectif

L’objectif principal de ce grand Partenariat économique régional global (RCEP) est de faire tomber progressivement les barrières douanières entre les pays signataires. En effet, le texte n’inclut pas de fioritures politiques sur une normalisation sociale, sur la protection de l’environnement ou sur le poids des entreprises d’Etat. Ce détail a aidé à passer à l’acte… La Chine devrait sortir grande gagnante aux yeux du reste du monde et plus particulièrement des Etats-Unis avec qui les pourparlers sont pour le moins tendus.

A propos de tensions…

Trump a publié un décret interdisant aux Américains de financer, directement ou indirectement, des entreprises chinoises proches du secteur militaire. Elles sont une trentaine et sont cotées majoritairement en Chine et à Hong Kong bien que certaines le soient aussi aux Etats-Unis. Elles s’appellent notamment Huawei, China Telecom, CNNC (nucléaire), Avic (aéronautique) et Norinco (défense). Pour cette trentaine de sociétés, ces restrictions s’ajoutent aux précédentes déjà en vigueur.

Dans le reste de l’actualité

Le controversé et hard Brexiter Dominic Cummings, principal conseiller du Premier ministre britannique, annonce son départ.

Dans un tweet, Trump a reconnu la victoire de Biden avant d’assurer ensuite qu’il ne concédait rien…

« Orange se fait rembourser 2,2 milliards d’euros par le fisc » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

14h30 : indice manufacturier Empire State de la FED de New York (Etats-Unis)

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

Retrouvez également nos Breakfast News sur nos réseaux sociaux

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser