Breakfast News | 19 novembre 2019

Ce que couve la Chine

Hier, la banque centrale chinoise a surpris : elle a annoncé la baisse d’un de ses taux à court terme, passant de 2,55 % à 2,5 %. C’est une première en 4 ans. Ce taux est appliqué pour fournir des liquidités aux banques commerciales par le biais de rachats de courtes échéances. Cette intervention devrait permettre aux banques d’être moins frileuses dans leur octroi de crédits. A court terme, le signal est bon et montre la volonté des autorités chinoises de soutenir l’activité. A moyen terme, c’est un aveu à demi-mot que la croissance chinoise souffre plus que l’on pense. Les dernières prévisions pour 2020 tablent sur une croissance de 5,8 %. A ceci près qu’on présume fortement qu’elles sont manipulées.

La Bourse la plus convoitée du moment

Elle est à Madrid. Alors qu’Euronext (le principal opérateur boursier européen) vient d’annoncer officiellement être entré en discussion avec la Bourse de Madrid (BME) pour la racheter, SIX (le propriétaire de la Bourse de Zürich) l’a pris de vitesse en lançant une OPA sur 100 % du capital. Avec une prime de 34 % par rapport au cours de vendredi dernier, BME est valorisée à 2,84 milliards d’euros. Ce n’est qu’un début : on attend la réaction d’Euronext dans les prochains jours.

Premier duel britannique

Au Royaume-Uni, les élections anticipées se tiendront le 12 décembre prochain. La campagne oppose principalement le Premier ministre conservateur Johnson et le chef de l’opposition travailliste Corbyn. Tous deux ont rendez-vous ce soir pour leur premier round télévisé. Ces « crunchs » télévisés peuvent être décisifs. Selon un sondage YouGov, un peu plus de 30 % des électeurs sont susceptibles de changer de bord à ces occasions. C’est dire l’incertitude qui plane sur les électeurs… Pour l’heure, les conservateurs sont en tête dans les sondages (42 %) devant les travaillistes (28 %). Les programmes des deux partis seront publiés dans la semaine.

Un secteur qui ne connait pas la crise

Nous ne parlons pas du luxe mais de la sécurité ! Milipol, le plus grand salon mondial dans le secteur, ouvre ses portes aujourd’hui à Villepinte. Dans ce contexte de ralentissement économique, la croissance du secteur montre une certaine résilience : +7% dans le monde et +3,2 % en France encore en 2018. La cyber sécurité mise à part, la croissance est encore plus forte. C’est dans ce sous-secteur que les spécialistes investissent le plus. Entre 2012 et 2018, son marché français est passé de 2,4 à 3,9 milliards d’euros (+62,5 %).

Dans le reste de l’actualité

Airbnb et le Comité international olympique signe un partenariat sur 9 ans.

En France, la consommation d’antibiotiques a reculé de 15 % en 10 ans.

Calendrier macro-économique

12h00 : enquête CBI de conjoncture dans l’industrie (Royaume-Uni)

14h30 : permis de construire (Etats-Unis)

14h30 : mises en chantier (Etats-Unis)

© Copyright - Investeam Design by O.L.C

Retrouvez toutes les actualités du jour, les lettres Perspectives, les points de vue de nos gérants sur leurs marchés, etc.

S'abonner

c07931774c
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php&lang=en
e17f8134d2
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser