Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Risque de contrepartie, réchauffement climatique, xAI et BCE

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Règlement-livraison

Les marchés américains passent, ce jour, au règlement-livraison des transactions boursières en J+1 (contre J+2 jusqu’alors). Pour un titre négocié en Bourse, ce délai correspond au temps de paiement par l’acheteur et de transfert de propriété par le vendeur. Des chambres de compensation interviennent dans ce laps de temps pour sécuriser au mieux le dénouement de chaque opération. Cette division par deux du temps de traitement vise à réduire un peu plus les risques de contreparties.

Surchauffe ?

Le National Bureau of Economic Research vient de publier une revue « économie-climat » qui fait parler d’elle. Ses deux auteurs, économistes de Harvard et Northwestern, concluent qu’un degré de réchauffement climatique aurait un impact sur le PIB mondial six fois plus élevé que ce qui était estimé jusqu’ici, soit 12 % au bout de six ans. Les calculs prévoient qu’une nouvelle hausse de 2°C d’ici 2100 conduirait à un effondrement du PIB mondial de l’ordre de 50 %.

La vérité d’Elon Musk

Il n’a pas la tête que dans les fusées (SpaceX), Internet (Starlink), les réseaux sociaux (X) et les voitures électriques (Tesla). Il fait son bonhomme de chemin dans l’IA, via sa start-up xAI, pour trouver « la vérité, la vérité et encore la vérité » (selon ses mots au Salon VivaTech) et faire basculer la civilisation d’une société du travail dans une société des loisirs (toujours selon lui, chez Fortune). En bouclant une levée de fonds de 6 milliards de dollars, cette société est désormais valorisée 24 milliards de dollars.

La BCE le mois prochain

Il n’y a plus vraiment de suspense et Philip Lane, économiste en chef à la BCE, l’a confirmé hier dans une interview au Financial Times. La BCE annoncera une première baisse de ses taux directeurs le 6 juin prochain. Lane a toutefois souligné la nécessité de conserver des taux relativement élevés jusqu’à la fin de l’année. Du côté de la Banque de France, on estime qu’une deuxième baisse est souhaitable dès le mois suivant (juillet).

Dans le reste de l’actualité

Rafa est éliminé au premier tour de Roland-Garros.

Jysk, le nouveau « IKEA danois », s’installe en France.

Calendrier macro-économique

12h00 : demandeurs d’emploi (France)

16h00 : confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !