Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 9 septembre 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Le joueur de poker

Les discussions entre l’UE et le Royaume-Uni ont repris hier. La veille, Boris Johnson a envoyé des signaux plus que douteux. D’une part, il se dit prêt à assumer un « no deal » si aucun accord commercial n’était trouvé d’ici au 15 octobre. D’autre part, il remet en cause les avancées de l’accord conclu en janvier dont le sujet sulfureux de la frontière irlandaise. La stratégie (une nouvelle fois) agressive de Johnson a d’ores et déjà déplu au sein de son propre camp. Jonathan Jones, à la tête du département légal du gouvernement, a démissionné. Que doivent penser les négociateurs du camp de l’UE aujourd’hui…

L’activité en France

Selon l’Insee, l’activité économique française a retrouvé 95 % de son niveau d’avant-crise pendant l’été. Pour décembre, l’institut prévoit toujours que l’activité sera inférieure (de 4 %) à ce qu’elle a été un an auparavant. Pendant le confinement, la production tournait à moins de 70 % et la consommation était au point mort. Résultat : l’Insee anticipe désormais un recul du PIB français d’environ 9 % pour 2020.

La monnaie numérique

La Chine travaille dur pour devenir la première grande puissance à émettre une monnaie numérique souveraine. De nombreux fonctionnaires sont déjà partiellement payés dans cette monnaie virtuelle. Depuis avril, la banque centrale chinoise teste cette monnaie dans quatre villes du pays. L’objectif officiel est de fournir à la population un moyen de paiement plus sécurisé que les espèces et les moyens électroniques existants (ex : Alipay ou WeChat Pay). L’objectif officieux est probablement de contrecarrer l’expansion des monnaies digitales qui échappent au contrôle des autorités dont le bitcoin et le libra (Facebook).

La ruée vers la Bourse

L’essoufflement des valeurs tech américaines de ces derniers jours calmera-t-il les ardeurs des nombreuses start-up californiennes se pressant aux portes de la Bourse ? Elles ont été 72 à publier leur dossier d’introduction en Bourse (IPO) en juillet puis 66 en août. Il faut remonter à 2014 pour retrouver un rythme mensuel pareil mais toujours rien à voir avec l’effervescence des années 2000.

Dans le reste de l’actualité

General Motors et Nikola, un concurrent de Tesla, s’accordent sur un « partenariat stratégique ».

Aux Etats-Unis, le dernier film de Nolan, Tenet, redonne espoir aux salles de cinéma.

EDF émet la plus importante obligation convertible verte au monde (24 milliards d’euros à échéance 2024).

Calendrier macro-économique

16h00 : rapport JOLTS sur les nouvelles offres d’emploi (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !