Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 8 juillet 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Pas pressée

Sachant que le communiqué du mois précédent avait entrouvert la porte à une accélération du calendrier de remontée des taux d’intérêt dès 2023, la publication des Minutes de la Réserve fédérale américaine était le point d’orgue de la séance d’hier. Certes, l’institution a parlé de réduire ses achats d’actifs, mais elle a, dans le même temps, exprimé sa volonté d’être patiente. Le soutien monétaire va donc se poursuivre. L’économie américaine n’a pas encore réalisé de « progrès supplémentaires substantiels » et le scénario de remontée « transitoire » de l’inflation a été réaffirmé.

45 ans après

La Commission européenne vient de revoir ses prévisions de croissance pour la zone euro. Elle anticipe désormais une croissance de 4,8 % cette année (contre 4,3 % au printemps) et 4,5 % l’an prochain (contre 4,4 %), soit des taux de croissance qui n’ont jamais été aussi élevés en Europe depuis 1976 ! Le PIB de la zone euro devrait donc renouer avec son niveau pré-crise dès le dernier trimestre 2021.

Une histoire de SPAC

L’américain Planet – qui intervient dans l’observation spatiale low cost et construit notamment des minisatellites bon marché (donc de qualité moyenne) pour mesurer des évolutions quotidiennes d’un même lieu – vient d’annoncer son introduction en Bourse, ou plutôt sa fusion avec le SPAC (special purpose acquisition company) dMY Technology Group coté depuis le début de l’année. Planet va ainsi récupérer les 345 millions de dollars levés par le SPAC sur la base d’une valorisation autour de 2,8 milliards de dollars.

L’amende du jour

Amundi, premier gestionnaire d’actifs européen et filiale du Crédit Agricole, est rattrapé par la patrouille. La Commission des sanctions de l’AMF inflige au groupe une amende record de 38 millions d’euros. Les griefs reprochés remontent aux années 2014 et 2015 et relèvent principalement de la manipulation de cours sur les contrats Futures sur l’Euro STOXX 50 et de la défaillance du contrôle interne.

Dans le reste de l’actualité

« Les soupçons de blanchiment atteignent un record » (Les Echos).

Trump porte plainte contre les grands réseaux sociaux.

Calendrier macro-économique

08h00 : balance commerciale (Allemagne)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

17h00 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !