Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 7 novembre 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Les heureuses victimes de l’annulation de la taxe sur les dividendes

Il y a un mois, le Conseil constitutionnel annulait la taxe de 3% sur les dividendes créée en 2012, soit un manque à gagner de 10 milliards d’euros pour l’Etat. Hier, l’Assemblée nationale a adopté une taxe exceptionnelle sur les bénéfices des grands groupes. Au final, sur les 318 « grands groupes » français – dont les revenus annuels dépassent le milliard d’euros – assujettis à cette nouvelle taxe, 70% seront perdants en payant plus qu’ils ne le faisaient auparavant !

Suite des Paradise papers

Dans la saga du moment, de nouvelles révélations issues des quelque 13,5 millions de documents disponibles éclaboussent de nouveaux grands noms et marques. Parmi les optimisateurs fiscaux cités, on retrouve des proches de Trump, dont son secrétaire au Commerce Wilbur Ross, ou encore le responsable de la collecte de fonds pour la campagne du Premier ministre canadien Stephen Bronfman. La Reine d’Angleterre elle-même n’y échappe pas. Quelques grandes marques sont également incriminées : Nike, Apple et Glencore.

La renaissance des compagnies pétrolières

« Le cash-flow dégagé par les neuf plus grandes sociétés pétrolières a progressé de 35% au troisième trimestre par rapport à la même période l’année précédente » (Les Echos). Le rebond des cours du pétrole, à des plus hauts depuis 2 ans, y joue pour beaucoup. D’autres éléments structurels ont permis d’assainir, mois après mois, les comptes de ces sociétés dont le poids de la dette dans leurs fonds propres tend à se réduire à l’image de Total : 18% aujourd’hui contre plus de 30% en 2014. La réduction des projets d’exploration et du coût général des investissements leur permet d’afficher une meilleure santé. Cerise sur le derrick, elles se remettent à soigner leurs actionnaires. BP et Shell envisagent ainsi de lancer un programme de rachat d’actions.

L’opportuniste Broadcom

Dans l’industrie des semi-conducteurs, NXP avalait Freescale pour 17 milliards de dollars en 2015, avant de se faire croquer à son tour par Qualcomm pour 47 milliards de dollars un an et demi plus tard. Aujourd’hui, s’il se réalise, ce serait le big deal : l’ex-américain et maintenant singapourien Broadcom est prêt à débourser 130 milliards de dollars pour engloutir Qualcomm. Les récentes tensions de ce dernier avec Apple en font une proie plus abordable.

Dans le reste de l’actualité

En 2016, la France était le pays où la fuite de millionnaires était le plus important (12 000) tandis que l’Australie en accueillait 11 000.

Eric Vuillard reçoit le prix Goncourt pour « L’Ordre du jour » et Olivier Guez le prix Renaudot pour « La Disparition de Joseph Mengele. »

La CNAV nous indique que le nombre de retraités du régime général est passé de 3 à 14 millions en 50 ans, un accroissement dû en grande partie à l’allongement de l’espérance de vie.

Calendrier macro-économique

  • 08h00 : production industrielle (Allemagne)
  • 09h30 : indice des prix immobiliers (Royaume-Uni)
  • 11h00 : ventes au détail (zone euro)
  • 16h00 : rapport JOLTS sur l’emploi (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !