Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 7 juillet 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La fin d’un parcours chaotique

Elisabeth Borne l’a confirmé hier : EDF va repasser à 100 % entre les mains de l’Etat et donc sortir de la Bourse. À ce jour, l’Etat n’en détient « que » 84 %. Depuis son introduction en Bourse en 2005, le cours d’EDF s’est constamment déprécié, passant de 32 euros à 8 euros aujourd’hui. L’Etat injectait régulièrement de l’argent frais, diluant d’autant les actionnaires privés en place. La nationalisation complète devrait coûter à l’Etat entre 5 et 7 milliards d’euros.

Sous les 100 dollars le baril

Conséquence logique de l’anticipation croissante d’un ralentissement économique mondial, voire de récessions régionalisées : les prix du pétrole reculent depuis mi-juin. En effet, moins d’activité implique une moindre demande (de matières premières notamment et donc de pétrole). Malgré la baisse de ces dernières semaines, les prix de l’or noir restent en hausse d’environ 30 % depuis le début de l’année.

Gaz et nucléaire

Sans surprise, les eurodéputés ont voté contre l’objection adoptée un mois plus tôt par les Commissions de l’Environnement et des Affaires économiques du Parlement européen au sujet de l’exclusion du gaz et du nucléaire de la taxonomie européenne. En clair, ces deux sources d’énergie vont bien intégrer la liste des énergies considérées comme vertes et pourront donc profiter d’investissements massifs. Petite précision sur le gaz qui semble pour le moins peu vert : il ne pourra être financé que jusqu’en 2030 et en seul remplacement du charbon.

Crédits immobiliers

Selon la Banque de France, les taux moyens pratiqués par les établissements bancaires dans le cadre de prêts à l’habitat sont passés de 1,19 % en avril à 1,26 % en mai et à 1,33 % en juin. La hausse des taux continue donc. Rappelons qu’ils étaient toutefois autour de 3 % il y a dix ans. La production de ce type de crédits demeurait, encore en mai, en très forte croissance (+6,8 % sur un an), à 27 milliards d’euros. La courbe de production devrait commencer à s’infléchir à partir de la rentrée.

Dans le reste de l’actualité

La pratique urbaine du vélo continue sa progression : +39 % par rapport à 2019.

Le néo courtier eToro renonce à la Bourse.

Calendrier macro-économique

08h00 : production industrielle (Allemagne)

13h30 : Minutes de la BCE (Zone euro)

14h15 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis)

14h30 : balance commerciale (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

17h00 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !