Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 7 janvier 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Ce n’était pas gagné…

… mais les Démocrates l’ont fait. En Géorgie, les deux sièges de sénateurs en jeu ont été remportés par le camp présidentiel (Démocrate). Au Sénat, l’égalité entre Démocrates et Républicains est la plus parfaite : 50 sièges contre 50. A un détail près : en cas d’égalité sur un vote, la Vice-Présidente des Etats-Unis pourra faire pencher la balance d’une voix du côté Démocrate. Cette issue du scrutin sénatorial, en plus de la victoire démocrate à la Chambre des représentants, était indispensable pour permettre à Biden de mettre en œuvre son programme comme il l’entend.

L’anticipation sur les taux

Le taux à 10 ans de l’Etat américain reprend quelques points de base depuis plusieurs jours. Avec la victoire démocrate au Sénat, il est même repassé au-dessus de 1 % : niveau qu’il n’avait plus atteint depuis le mois de mars. La lecture simplifiée est la suivante. Biden veut mettre en œuvre un plan de relance massif. Pour financer le plan, sans cash à la banque, il faut s’endetter (et par conséquent creuser le déficit). Cela devrait donc faire pression sur les taux à la hausse. Le plan devrait faire bondir la croissance et l’inflation. Or, trop d’inflation ne plaira pas à la banque centrale américaine qui pourrait ralentir sa politique expansionniste (une pression de plus à la hausse des taux). Gardons à l’esprit quand même qu’à court terme l’institution ne verra pas de problème à ce que l’inflation remonte vigoureusement. Affaire à suivre…

Pas très intuitif mais cohérent

2020 a été une année particulièrement favorable aux introductions en Bourse, surtout dans la technologie. Dans le monde, 1 500 sociétés ont rejoint la cote en 2020, levant 331 milliards de dollars (record depuis 2007). Aux Etats-Unis, les sociétés s’introduisant en Bourse n’ont tout simplement jamais levé autant (100 milliards de dollars) sur une année.

Le marché chinois

Il démarre bien l’année. La Bourse de Shanghai est au plus haut depuis 2008. Les traces de la corona-crise sont effacées depuis un moment. L’appréciation du yuan a aidé avec un appétit des investisseurs étrangers pour le marché chinois toujours au rendez-vous. Et ce n’est pas tout. Avec la généralisation du vaccin un peu partout dans les pays développés, nous pouvons anticiper une forte reprise des exportations chinoises. En attendant, la demande intérieure retrouve des couleurs et stimule la croissance du pays.

Dans le reste de l’actualité

Le Centre nationale d’études spatiales va fêter ses 60 ans.

Michelin poursuit sa restructuration en France et annonce 2 300 suppressions de postes.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

09h30 : indice PMI de la construction (Allemagne)

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI non manufacturier (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !