Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 7 décembre 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

L’endettement des pays pauvres

L’encours de la dette des pays à revenus faibles et intermédiaires a augmenté de 5,6 % sur un an et a plus que doublé en dix ans, atteignant 9 000 milliards de dollars en fin d’année dernière. Pour les pays éligibles à l’AID (Association internationale de développement – filiale de la Banque mondiale), la dette extérieure, libellée en devises étrangères, a presque triplé sur la période. Ces pays consacrent 1,8 % de leurs revenus nationaux bruts au service (remboursement) de leur dette, contre 0,7 % en 2011.

La facture s’alourdit

Avec la remontée des taux et le ralentissement économique, l’effet ciseau peut être fatal pour plusieurs d’entre eux. L’urgence d’une restructuration des dettes ne cesse de grandir et la tâche n’est pas aisée. La composition de leur endettement a changé. Les créanciers privés sont plus nombreux (61 %) qu’il y a dix ans (46 %). Les créanciers publics non-membres du Club de Paris (Chine en tête, Inde, Arabie Saoudite, EAU notamment) le sont aussi (68 % contre 42 % il y a dix ans).

La crise du vivant

Bien moins médiatisée, mais tout aussi fondamentale que les COP sur le climat, la COP15 s’ouvre ce jour à Montréal. L’objectif : faire émerger un accord international visant à freiner drastiquement l’effondrement de la biodiversité et régénérer autant que possible les écosystèmes. Malheureusement, aucun des objectifs des précédents accords, en 2002 et 2010, n’ont été atteints aujourd’hui. Pourtant, plus de 50 % de l’économie mondiale dépend des « services » que lui rend la nature, en bonne santé bien sûr.

Un point de plus pour les Etats-Unis

A la pointe de la technologie, le leader mondial des puces, le taïwanais TSMC ne construira pas une mais deux super-usines en Arizona. Son investissement total aux Etats-Unis atteindra finalement 40 milliards de dollars contre 12 annoncés il y a deux ans. Votée cet été, la loi « Chips and Science Act » (plan d’aide gouvernemental américain visant à relancer la filière des semi-conducteurs) y a beaucoup contribué. Des manœuvres dont l’Europe pourrait peut-être s’inspirer…

Dans le reste de l’actualité

L’émetteur de cryptos Circle renonce à entrer en Bourse.

Paris veut accueillir la future agence européenne de lutte anti-blanchiment.

Porsche évince Puma du DAX 40.

Airbus n’atteindra pas son objectif de 700 livraisons cette année.

Calendrier macro-économique

08h00 : production industrielle (Allemagne)

08h45 : balance commerciale (France)

11h00 : croissance du PIB (Zone euro)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !