Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 6 mars 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Les objectifs de l’exécutif chinois

Le passage d’une croissance débridée, donc incontrôlable, à une croissance saine est le souhait renouvelé de Pékin. Le Premier ministre chinois a reconduit l’objectif de croissance du pays à +6,5 % pour 2018, soit un plus bas depuis 28 ans ! La Chine tire à elle seule un tiers de la croissance mondiale. Maîtrise des risques financiers, lutte contre la pollution et la pauvreté sont les trois priorités. Le désendettement n’en fait pas partie.

Les marchés italiens, seuls pénalisés

A l’instar de la Bourse de Milan, qui a perdu 0,42 %, après une ouverture à -2,06 %, seuls les marchés italiens sont affectés par l’impossibilité de voir se former, pour l’heure, une coalition ou une majorité au sein du gouvernement italien. Les marchés européens, quant à eux, n’ont pas bronché et se sont même octroyé de belles hausses de retour d’une fin de semaine baissière.

Amazon se lance dans la finance

Ce nouvel opérateur dans les services bancaires devrait faire du bien au secteur. Pour Amazon, il ne s’agit pas de devenir une banque, mais de tisser des partenariats avec des établissements existants. Les premiers comptes courants Amazon pourront voir le jour prochainement. L’objectif affiché est de faire baisser les commissions sur transactions, sur le site de e-commerce en premier lieu.

Croissance du shadow banking

Le shadow banking englobe toute l’intermédiation de crédit réalisée en dehors des circuits bancaires traditionnels. En 2016, cette activité a cru de 7,6 % et représentait 13 % des actifs financiers mondiaux, selon le Conseil de stabilité financière.

Dans le reste de l’actualité

Volkswagen pourrait introduire en Bourse sa structure de poids lourds (marques Scania et MAN notamment), ce qui représenterait une levée d’environ 10 milliards d’euros.

Au Royaume-Uni, 64 fonds ont été sanctionnés pour avoir surfacturé une gestion active alors qu’ils répliquaient des indices (gestion passive).

Calendrier macro-économique

  • 16h00 : commandes à l’industrie (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !