Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 6 janvier 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Hier encore…

Les marchés d’actions vivaient une belle journée avec des progressions respectives du CAC 40 français et du DAX 40 allemand de 0,81 % et 0,74 %. En Europe, les indices d’activité (PMI) ressortaient bien orientés (au-dessus de 50, niveau pivot). Aux Etats-Unis, les chiffres de l’emploi explosaient avec deux fois plus de créations d’emplois qu’attendu le mois dernier.

… Qu’en est-il aujourd’hui ?

Car, dès hier soir à 20h, la FED calmait l’euphorie ambiante des marchés d’actions avec la publication du compte rendu de sa dernière réunion. Le contexte positif incite l’institution à se montrer désormais plus offensive que prévu dans son plan de resserrement monétaire, ce qui, en soit, est logique et sain. Les conséquences sont immédiates sur les marchés : les taux continuent à grimper et les actions (notamment les valeurs de croissance) reculent. Une illustration : le Nasdaq Composite, l’indice des valeurs tech américaines (donc très orientées croissance) dégringolait hier de 3,34 %. Les marchés d’actions européens ouvrent ce matin en repli d’environ 1,6 %.

Advienne que pourra

Dans son scénario le plus optimiste, l’IFPEN (ex-institut français du pétrole) nous dit que 60 % des ressources de cuivre connues dans le monde seront consommées d’ici à 2050. La proportion est à peu près la même pour tous les métaux (dont l’aluminium et le nickel) dont nous allons avoir besoin, de manière exponentielle, pour réaliser notre « transition énergétique ». La hausse des prix se poursuit donc sur ces matériaux stratégiques.

Succès mitigé ?

L’Italie a réalisé sa première émission de dettes de l’année sur les marchés, soit 7 milliards d’euros à 30 ans. La demande a atteint 55 milliards d’euros. C’est beaucoup mais finalement moins qu’attendu. Les investisseurs se montrent plus défiants vis-à-vis de l’Italie ; en cause, l’avenir de Draghi, pressenti pour être nommé à la Présidence de la République et donc démissionnaire en tant que Premier ministre. L’écart de taux entre les emprunts souverains italiens et l’étalon européen, le Bund (emprunts d’Etat allemands) continue de s’élargir : il est au plus haut depuis l’automne 2020.

Dans le reste de l’actualité

La French Tech s’enrichit d’une 23ème licorne : PayFit.

Amundi devient numéro deux des ETF en Europe avec le rachat de Lyxor.

Calendrier macro-économique

09h30 : indice PMI de la construction (Allemagne)

10h30 : indices PMI composite et des services (Royaume-Uni)

14h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

14h30 : balance commerciale (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : commandes à l’industrie (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI non manufacturier (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !