Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 6 décembre 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

L’effondrement

La vitesse de fluctuations, à la hausse comme à la baisse, des cryptomonnaies est fascinante. Dans la nuit de vendredi à samedi, le bitcoin est allé jusqu’à perdre près de 20 % en une heure ! Le plus étonnant est probablement le manque d’explication, si ce n’est le manque de liquidité dans ces heures creuses. Heureusement, la reine des cryptomonnaies a repris quelques couleurs dimanche. Toutefois, elle reste en baisse de 16 % sur une semaine, à 42 600 euros ce matin.

Sur le marché obligataire

Rien à voir avec la volatilité des cryptomonnaies ! Cependant, la volatilité du marché obligataire atteint, sur plusieurs segments, son plus haut niveau depuis le pic de la pandémie l’an dernier. En cause, la dégradation du contexte sanitaire et la flambée de l’inflation (6,2 % aux Etats-Unis), poussant la Fed à vouloir accélérer son resserrement monétaire. Il donc est normal que le marché tangue un peu.

Le soutien des boursicoteurs

De leur côté, les marchés d’actions ont beau dévisser les journées paires, ils peuvent compter sur certains acheteurs les jours impairs pour redresser la barre. Ce n’est pas loin d’être la vérité… Les particuliers américains, apparemment encore détenteurs de beaucoup de cash, ont acquis pour 2 milliards de dollars de titres lors de la séance noire du 26 novembre dernier et à nouveau 2,2 milliards de dollars mardi dernier. Ces montants d’activité boursière générés par des investisseurs particuliers américains dépassent les pics de l’an dernier. C’est une des raisons pour lesquelles les marchés américains se portent mieux que leurs homologues européens depuis l’apparition du variant Omicron !

L’euro fête bientôt ses 20 ans

Ne retenons que le meilleur. La monnaie unique a permis de mettre fin à des décennies de dévaluations compétitives de devises tributaires du deutsche mark allemand. Elle a également fortement contribué à la stabilisation de l’inflation et à la baisse plus ou moins uniforme des taux d’intérêt. Enfin, la devise européenne a offert aux entreprises européennes de meilleures et plus sereines perspectives d’échanges intérieurs.

Dans le reste de l’actualité

Renault supprimera moins de postes que prévu.

La justice américaine lève toutes les sanctions contre Société Générale.

Accor rachète le Lido à Sodexo.

Valérie Pécresse sera la candidate LR.

Martin Scorsese devrait réaliser le premier film entièrement financé en NFT.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !