Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 6 décembre 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Baisse du pouvoir d’achat immobilier

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen des crédits immobiliers a légèrement baissé, passant de 1,55 % en septembre à 1,54 % en octobre. Les niveaux restent stables depuis avril. Rappelons le plancher de novembre 2016 à 1,31 %. Dans le même temps, l’inflation immobilière ne recule pas, ce qui renforce la pression sur le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs. Cependant, 66% des intéressés pensent que c’est toujours le moment d’acheter (sondage Logic-Immo).

Dans le sillage des places asiatiques

La consolidation des marchés européens, et dans une moindre mesure de leurs homologues américains, observée ces derniers jours, s’inscrit dans le sillage de l’évolution des places asiatiques. La Bourse de Hong Kong est secouée depuis le début du mois, au même titre que les bourses chinoises et japonaises. On parle de prises de bénéfices sur des valeurs qui s’étaient déjà bien appréciées cette année (ex : Tencent) et de la baisse des cours des matières premières en prévision d’une demande chinoise moins importante.

Retour vers le variable

Depuis 2014, une règle imposée par Bruxelles plafonne les bonus des banquiers européens à deux fois leur rémunération fixe. Dans la perspective du Brexit, ce sujet revient sur la table avec l’apparition naturelle d’une distorsion dans les incitations salariales entre banques européennes et britanniques. Jusqu’ici, les rémunérations fixes avaient augmenté pour compenser ce plafonnement du variable, d’où une augmentation considérable des coûts fixes des masses salariales des banques et, par voie de conséquence, une moins bonne flexibilité… Finalement, le retour à des niveaux fixes plus bas et des variables plus élevés, adossés à la performance, serait bénéfique pour les employeurs et les salariés performants (des banques britanniques).

Premières sanctions sur les ICO

Le régulateur des marchés boursiers américains, la SEC, a commencé à distribuer des claques aux initiateurs d’ICO (Initial Coin Offering), ces levées de capitaux libellées en crypto-monnaies. Entre manipulation de cours sur les plateformes distribuant des « jetons numériques » par les leveurs de fonds eux-mêmes et promesses de multiplication du capital investi par 10 ou 15 en un mois, certains capitaux ont été purement et simplement gelés (ex : la société canadienne PlexCorps).

Dans le reste de l’actualité

Thierry Giami, ancien Conseiller du gouvernement et de la Caisse des Dépôts, est élu à la tête de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF).

Pour Emmanuel Macron, l’audiovisuel public est « la honte de la République ».

A quelques jours de l’ouverture de contrats à terme sur le Bitcoin sur les principaux marchés à terme américains, le Bitcoin franchit un nouveau sommet historique à 12 000 dollars.

Jean d’Ormesson est parti en éclaireur, Johnny Halliday l’a suivi dans la nuit.

Calendrier macro-économique

  • 08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)
  • 14h15 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis)
  • 16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !