Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 6 avril 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Crise de foi(e) à la française

La troisième vague et les nouvelles mesures sanitaires restrictives qui en découlent ne sont pas pour servir le retour de la croissance ni l’assainissement des comptes publics français. Certes le rebond économique aura lieu en 2021, mais sa trajectoire sera moins nourrie : le gouvernement a abaissé ses prévisions de croissance de +6 % à +5 %. Également, le « quoi qu’il en coûte » demeure. Ainsi, après un déficit public de -9,2 % observé en 2020, il est fort possible que 2021 soit une nouvelle année record depuis 1949 : aujourd’hui estimée à -9 % du PIB. La dette publique pourrait alors frôler les 120 % du PIB en fin d’année.

Pendant ce temps…

Malgré l’enlisement sanitaire de quelques irréductibles pays européens, la tendance mondiale est à la sortie de crise. C’est le scénario sur lequel continuent de miser massivement les investisseurs. Sur les marchés d’actions, les records s’enchaînent sur le S&P 500 (Etats-Unis), le DAX 30 (Allemagne) ou encore l’AEX 25 (Pays-Bas). En trame de fond, les marchés continuent de bénéficier de l’important soutien des banques centrales et des plans budgétaires nationaux. Plus récemment, ils profitent également de la publication des résultats annuels d’entreprises meilleurs que prévu et de rehaussements des perspectives bénéficiaires pour 2021.

Une première !

Coinbase fait partie des leaders mondiaux des plateformes d’échange de cryptomonnaies. Fondée en 2012 et portée par l’engouement des investisseurs-spéculateurs, Coinbase a réalisé un chiffre d’affaires de 1,14 milliard de dollars et enregistré des profits de 322 millions de dollars en 2020. Le 14 avril prochain, la plateforme va faire son entrée sur le Nasdaq ; c’est une première pour le secteur. Cette introduction en Bourse pourrait être également la plus grosse de l’histoire de la tech après celle de Facebook.

Le chômage américain poursuit son recul

L’économie américaine a créé 916 000 emplois (contre 700 000 attendus) en mars : la meilleure performance depuis l’été dernier. Le rythme de vaccination a permis de dépasser largement les prévisions. Preuve de la réouverture progressive des commerces, le chômage partiel ne touche plus que 2 millions d’Américains contre 18 millions en avril 2020. Aujourd’hui, le taux de chômage est de 6 % (3,5 % en février 2020) aux Etats-Unis.

Dans le reste de l’actualité

GameStop profite de la fièvre spéculative sur ses titres et annonce une augmentation de capital massive.

« Les entreprises de la tech américaine rouvrent progressivement leurs bureaux » (Les Echos).

Le marché obligataire américain a connu son plus mauvais trimestre depuis 40 ans.

Calendrier macro-économique

11h00 : taux de chômage (zone euro)

16h00 : rapport JOLTS sur les nouvelles offres d’emploi (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !