Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 5 janvier 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Plus chère que la France

Première entreprise à atteindre les 1 000 milliards en 2018, puis les 2 000 milliards en 2020, Apple vient de franchir le seuil des 3 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, soit l’équivalent de l’ensemble de la capitalisation boursière des groupes du CAC 40 et même plus que le PIB du Royaume-Uni ou de la France. Tout cela malgré la pénurie de semi-conducteurs et la fermeture partielle de ses magasins. L’alliance du luxe et de la technologie était bien le duo gagnant de ces dernières années.

L’indicateur clé de 2022

Ce sera évidemment l’inflation et, dans certains pays émergents comme la Turquie, on pourra même parler d’hyperinflation. Dans les pays développés, le consensus table sur un niveau d’inflation qui décélèrera, tout en restant au-dessus des objectifs des banques centrales (2 % en moyenne). En France, l’INSEE vient de publier sa première estimation à 2,8 % sur un an à fin décembre, soit le signe d’une stabilisation. Dans ce contexte, en bout de chaîne, le pouvoir d’achat des ménages a augmenté malgré tout de 2,1 % l’an dernier, selon la Banque de France.

Remontée des taux

Ce tout début d’année est particulièrement défavorable aux porteurs d’obligations d’émetteurs souverains. Ce sont les taux d’emprunts d’Etat américains qui remontent le plus (+10 points de base depuis jeudi) sous le coup de la forte inflation (autour de 7 % en novembre) couplée à la matérialisation du resserrement monétaire. En Europe, bien que moins forte, la tendance est la même. Par exemple, l’emprunt d’Etat français (OAT) à 10 ans atteint 0,25 % ces jours-ci contre 0,2 % en fin de semaine dernière.

Tournant sur le marché américain ?

Pour la première fois depuis des décennies, le leader du marché automobile américain n’est pas américain. L’an dernier, Toyota a détrôné General Motors (GM) en termes de véhicules vendus : 2,3 millions (+10 %) pour le premier et 2,2 millions (-13 %) pour le second. D’autres constructeurs étrangers ont également bien tiré leur épingle du jeu comme Hyundai (+19 %). La pénurie de semi-conducteurs a pu jouer dans la déstabilisation du leadership sur ce marché.

Dans le reste de l’actualité

Le télescope James Webb a complètement déployé son bouclier thermique.

Comme prévu, l’OPEP et la Russie ont légèrement augmenté leur production de pétrole.

Foncia devient Emeria.

Calendrier macro-économique

09h50 : indices PMI composite et des services (France)

09h55 : indices PMI composite et des services (Allemagne)

10h00 : indices PMI composite et des services (Zone euro)

14h15 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis)

15h45 : indices PMI composite et des services (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

20h00 : Minutes de la Fed (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !