Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 4 septembre 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

L’autorégulation des frais bancaires

Le gouvernement ne plafonnera finalement pas les frais bancaires des comptes des personnes les plus fragiles financièrement. En privilégiant leur « autorégulation », il surveillera que ces frais ne dépassent pas 200 euros par an. Les banques se sont engagées à proposer davantage leur offre dite « spécifique », lancée il y a 4 ans pour cette clientèle et dont seulement 10 % des personnes éligibles y ont souscrit aujourd’hui.

L’Argentine veut rassurer sa population et ses créanciers

L’étau se resserre sur le Président argentin Macri. Après l’échec de son discours de la semaine dernière, il entame une nouvelle semaine compliquée avec l’annonce, hier, d’une mesure emblématique de l’ancienne Présidente Kirchner : la hausse des taxes sur les exportations dans tous les secteurs. L’objectif est de renflouer (un peu) les caisses de l’Etat pour réduire le déficit public et regagner la confiance des investisseurs étrangers (et du FMI). Malheureusement, elle rappelle de mauvais souvenirs aux Argentins : les restrictions budgétaires des années 2000 et la crise qui en a, en partie, découlé en 2001. Enfin, cette décision pourrait être perçue comme un aveu d’échec au sein du camp Macri, à l’aube d’un remaniement ministériel.

Le retour de l’inflation en France

Sur un an, les prix ont grimpé de 2,3 % en France. Cette hausse s’explique en grande partie par l’envolée des cours du pétrole sur la même période (environ +50 %). Parallèlement, les salaires de base n’ont progressé que de 1,5 %. Sur la période, le pouvoir d’achat a été impacté par une mesure négative (hausse de la CSG) et une mesure positive (suppression des cotisations maladies et chômage). Selon l’Insee, le pouvoir d’achat devrait toutefois augmenter cette année (+0,6 %).

Société Générale poursuit sa rédemption

En juin dernier, la Société Générale soldait son litige avec les autorités américaines et françaises sur les dossiers du Libor et du fonds souverain libyen. Aujourd’hui, le groupe s’apprête à solder, avec les Etats-Unis, le dossier des transactions en dollars avec des pays sous sanctions américaines (violation d’embargos). La banque assure avoir provisionné les fonds nécessaires (1,2 milliard d’euros) au règlement de l’amende.

Dans le reste de l’actualité

En juillet, les touristes visitant l’Espagne ont été moins nombreux que l’an passé (-4,9 %) : une première depuis 2009.

C’est l’anniversaire de Google : déjà 20 ans !

Calendrier macro-économique

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

11h00 : prix à la production (zone euro)

16h00 : indice PMI manufacturier de l’ISM (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !