Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 4 novembre 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La normalisation monétaire

Avec le regain de croissance et d’inflation, certains pays ont d’ores et déjà amorcé un resserrement de leur politique monétaire. Après les pays émergents, c’est au tour de pays riches tels que la Norvège, l’Australie ou encore le Canada de suivre le mouvement. Aux Etats-Unis, la Fed a franchi le pas hier (voir ci-dessous). Au Royaume-Uni, la Banque d’Angleterre devrait démarrer dès aujourd’hui (décision attendue). Quant à la zone euro, la BCE devrait être la dernière des grandes banques centrales à initier son durcissement monétaire du fait de la moindre vigueur de la reprise économique de la zone.

Aux Etats-Unis

Comme largement anticipé, la Fed a confirmé hier le démarrage de la réduction progressive de son enveloppe d’achat d’actifs. Jusqu’à présent, elle achetait mensuellement pour 120 milliards de dollars de bons du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires (MBS). A partir de novembre, ce montant va diminuer de 15 milliards de dollars par mois jusqu’à extinction dans le courant de l’année prochaine. Il n’est pas encore question de remontée des taux directeurs.

Sur les marchés

Ces resserrements monétaires étant largement anticipés et progressifs, ils ne déstabilisent pas pour le moment les marchés d’actifs risqués (les actions). Ils sont même « salués » en Bourse : +1,04 % pour le Nasdaq Composite et +0,65 % pour le S&P 500 aux Etats-Unis hier. Cette nuit, le Nikkei 225 (Japon) a clôturé à +0,93 %. Ce matin, les marchés européens ouvrent dans le vert.

Dépenser plutôt qu’économiser

En France, le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) regrette que le surplus de recettes fiscales engendrées par le fort rebond de l’économie ne soit pas consacré au désendettement. A ce jour, ce surplus est réinvesti – récemment dans le plan France 2030 et les mesures pour amortir la flambée des prix de l’énergie. Et la période électorale qui s’ouvre devant nous n’est pas particulièrement propice au resserrage des boulons budgétaires, d’autant qu’à ce jour l’Etat a encore « intérêt », à court terme du moins, à s’endetter puisque les taux d’emprunts (coûts) remontent moins vite que la croissance (recettes) et l’inflation (recettes) !

Dans le reste de l’actualité

Société Générale réalise le meilleur trimestre de son histoire : 1,6 milliard d’euros de bénéfices nets.

Près d’une voiture sur cinq vendues en Europe est désormais électrique.

Premier revers électoral démocrate : un Républicain remporte la gouvernance de l’Etat de Virginie aux Etats-Unis.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

09h50 : indices PMI des services et composite (France)

09h55 : indices PMI des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI des services et composite (Zone euro)

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

13h00 : Minutes de la réunion du MPC (Royaume-Uni)

13h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

13h30 : balance commerciale (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !