Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 30 janvier 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Dans le rétroviseur espagnol

Selon les premières estimations publiées vendredi dernier, l’économie espagnole a grimpé de 5,5 % en 2022 (contre 3,3 % attendu pour l’ensemble de la zone euro). Le chômage a reculé à 12,3 %, son plus bas niveau depuis 2008. L’inflation à 5,7 % sur un an compte parmi les plus basses d’Europe. Les exportations du pays ont aussi fortement repris (+24 %).

Qu’en sera-t-il en 2023 et 2024 ?

Comme la plupart des économies développées, l’Espagne surprend positivement sur ses métriques de 2022. Pour autant, elle n’est pas revenue à son niveau de PIB pré-guerre, à la différence de la France et de l’Allemagne par exemple. Cependant, elle bénéficie de deux atouts pour les mois à venir. D’une part, les ménages espagnols sont moins endettés (54 % du PIB) que la moyenne européenne (58 %) ; le marché immobilier ne montre d’ailleurs pas de signe particulier de surchauffe. D’autre part, le pays est très peu dépendant du gaz russe (9 % des importations gazières totales) et peut importer énormément de GNL.

La rentrée des banques centrales

La Fed, la BoE et la BCE tiendront cette semaine leur première réunion de politique monétaire. Elles ont déjà toutes ralenti le rythme de leur resserrement monétaire (par les taux directeurs du moins). Selon le consensus attendu, elles devraient monter leurs taux respectivement de 0,25 %, 0,5 % et 0,5 % cette semaine. La fin, ou plutôt la pause, n’est pas encore pour demain – les banques centrales ne manqueront probablement pas de le rappeler – d’autant plus si les économies se révèlent plus résilientes qu’anticipé.

Du côté de la Banque du Canada

Elle a été la première des banques centrales du G10 à entrer dans le cycle de resserrement monétaire. Elle a été aussi la première à marquer une pause. Elle s’est donné jusqu’à la fin du premier semestre pour évaluer l’impact de ses récentes hausses de taux directeurs, sans y toucher davantage d’ici là.

Dans le reste de l’actualité

Djokovic a remporté l’Open d’Australie et redevient numéro un mondial.

Le hedge fund le plus performant de l’histoire a gagné 19 % en 2022.

Donald Trump relance sa campagne avec deux meetings en Caroline du Sud et dans le New Hampshire.

Calendrier macro-économique

10h00 : croissance du PIB (Allemagne)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !