Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 30 août 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Faurecia en forme

Désendetté et affichant une bonne santé économique, l’équipementier Faurecia jongle aujourd’hui autour de trois métiers : fabrication de sièges, d’intérieurs et d’équipements de dépollution. A sa tête depuis début 2016, Patrick Koller souhaite profiter de ce contexte pour investir un nouveau métier. Le secteur « technologique », à haute valeur ajoutée, est privilégié. Plusieurs options vont être présentées prochainement autour du développement de moteurs électriques et hydrogène, ou dans la chimie, les composites et les logiciels. De lourds investissements qui sont la suite logique des récentes acquisitions (Parrot Automobile et Jiangxi Coagent Electronics).

Coup de mou dans la construction

L’attente de la nouvelle loi sur le logement pèse sur les ventes de logements neufs et la mise en chantier de nouvelles résidences. La croissance annuelle des ventes reste positive, à +14,5%, mais elle ralentit de 17,1% sur 1 an. Les mises en chantier ont diminué de 5% sur la période mai-juillet par rapport à février-avril. Baisse de 5 euros des APL, prêt à taux zéro, défiscalisation Pinel : l’avenir des dispositifs immobiliers, couplé à la transformation de l’ISF en IFI, est incertain et gèle donc le processus.

Buffett numéro 1 de Bank of America

Au capital de Bank of America depuis 2011, Warren Buffett – sa holding Berkshire Hathaway plus précisément – en devient aujourd’hui le premier actionnaire après la conversion en actions de ses 700 000 titres préférentiels, devant Blackrock et Vanguard. La plus-value est de 12 milliards de dollars. Du Buffett tout craché.

MiFID II sur la recherche financière

Jusqu’ici, les brokers facturaient généralement aux gérants de portefeuilles un forfait global intégrant les frais de passage d’ordres et de recherches diverses (analyses financières). Le 3 janvier prochain sera appliqué un nouveau pan de la directive européenne MiFID II : ces services d’analyse financière, dont la facturation était donc jusqu’ici fondue à celle des frais d’exécution d’ordres, auront leur propre ligne : « frais de recherche ». Plus de transparence sur les frais en sera donc induit mais les répercussions sur la consommation de recherche ne seront pas anodines. Selon une étude Exane BNP Paribas et EY, 72% des gérants prévoiront de réduire ce poste de dépenses.

Calendrier macro-économique

  • 11h00 : confiance des consommateurs (zone euro) ;
  • 11h00 : climat des affaires (zone euro) ;
  • 14h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne) ;
  • 14h15 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis) ;
  • 14h30 : croissance du PIB (Etats-Unis) ;
  • 16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !