Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 3 octobre 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La promesse de campagne sur le Travail

Elargir à tous les actifs démissionnaires le droit à l’assurance chômage était une promesse du candidat Macron, confrontée, aujourd’hui, à une réalité financière : cette mesure coûterait entre 8 et 14 milliards d’euros la première année. Pour réduire la note, le gouvernement planche sur des conditions d’indemnisation moins importantes dans ces cas et un cantonnement de son coût dans une annexe du régime général, comme pour les intermittents du spectacle notamment.

Tout blanc ou tout noir

En Espagne, les positions sont radicalement différentes d’un camp à l’autre. Le gouvernement catalan s’apprête à déclarer unilatéralement son indépendance quand celui de Madrid se dit prêt à mettre la région « sous tutelle. » » La police nationale n’est plus la bienvenue en Catalogne. L’Union européenne, appelée en médiateur de ce conflit, ne s’est pas encore prononcée. En attendant, Bruxelles n’a pas condamné les violences de ces derniers jours.

Point sur les marchés

Ils n’en finissent pas de monter. En Europe comme aux Etats-Unis, les marchés d’actions enregistrent des records historiques. Pour l’Europe, l’indice allemand des grandes capitalisations boursières, le DAX 30, progresse de 12,38% depuis le début de l’année. Son homologue français– le CAC 40 GR dividendes réinvestis qui enregistre 14 séances de hausse ces 16 derniers jours – progresse de 13,18% depuis janvier. Il faut dire que les bonnes nouvelles dépassent à ce jour les mauvaises. Hier encore, l’accélération de l’activité manufacturière de la zone euro en septembre (plus haut depuis février 2011) a contribué à la hausse des marchés. Le rêve de baisse d’impôts, devenant peu à peu réalité en Europe comme aux Etats-Unis, alimente également la tendance haussière.

La Grèce roulera bientôt des mécaniques

2018 devrait être l’année de l’émancipation financière de la Grèce avec la fin du troisième plan d’aide. A ce jour, le calendrier semble pouvoir être tenu. Les objectifs 2016 ont été atteints et  ceux de 2017 sont en passe de l’être. En misant sur une croissance de 2,4% en 2018, le gouvernement grec a de bons espoirs de réaliser l’excédent budgétaire primaire de 3,57% du PIB attendu par ses créanciers pour l’année prochaine. Les réductions de dette des institutions grecques sont saluées. Toutefois, c’est la profondeur de la loi de finances à venir qui déterminera le déblocage ou non des derniers 5,5 milliards d’euros d’aide.

Dans le reste de l’actualité

Infatigable, le gouverneur de la Riksbank, qui a déjà passé 12 printemps à la tête de la banque centrale suédoise, brigue un nouveau mandat de 5 ans. le constructeur automobile chinois Geely, propriétaire de Volvo, rachète Saxo Bank. Facebook recrute 1 000 personnes pour visionner les publicités désobligeantes présentes sur son réseau. Bruno Le Maire gronde les banques françaises exposées au Brexit qui ne prévoient que très peu de rapatriements de leurs activités dans la capitale quand leurs homologues britanniques et américaines accélèrent le pas. LinkedIn pèse maintenant 5% du chiffre d’affaires de Microsoft dont l’intégration du réseau social dans ses produits Office 365 et Dynamics est pour bientôt. Finalement, le nombre total de victimes du piratage d’Equifax s’élève à 145,5 millions de personnes.

Calendrier macro-économique

  • 08h45 : croissance du PIB (France) ;
  • 09h00 : indices PMI des services et composite (France) ;
  • 09h30 : indices PMI des services et composite (Allemagne) ;
  • 10h00 : indices PMI des services et composite (zone euro) ;
  • 15h45 : indices PMI des services et composite (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !