Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 3 juin 2021

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Le reporting fiscal

L’UE est enfin parvenue à un accord dans la lutte contre l’évasion et l’optimisation fiscales. Ce dossier est sur la table depuis 2016 en réponse aux scandales des Panama Papers et des Luxleaks. Dès 2023, le texte européen imposera aux entreprises implantées dans l’UE et réalisant plus de 750 millions d’euros de chiffre d’affaires de publier un « reporting fiscal ». Des données comptables et fiscales y seront renseignées et surtout ventilées dans chacun des Etats membres de l’UE où l’entreprise exerce.

La croissance australienne

L’Australie a dévoilé un taux de croissance pour le premier trimestre 2021 au-dessus des attentes : +1,8 % (+1,1 % sur un an). Elle rejoint ainsi la Chine, Singapour et le Vietnam dans le cercle très fermé des pays à avoir déjà effacé les pertes provoquées par la pandémie. Comme la plupart des pays riches dans le monde, l’Australie a massivement soutenu ses emplois pendant la crise via ses dispositifs JobSeeker et JobKeeper. Une autre explication de son retour rapide à meilleure fortune relève de son sous-sol. Les activités minières n’y ont jamais été interrompues pendant la crise. Le pays a donc profité à plein de l’envolée des matières premières telles que le minerai de fer, son premier produit d’exportation.

La facturation des dépôts

En zone euro, elle grignote de plus en plus de comptes espèces d’épargnants. Rappelons que détenir du cash aujourd’hui coûte (à nos banques) ! Postbank, la première banque de détail allemande dont la maison mère n’est autre que Deutsche Bank, franchit donc le pas. Ses clients se verront facturés 0,5 % leurs dépôts sur comptes courants dès 50 000 euros et leurs dépôts à vue dès 25 000 euros. A ce stade, ce seuil ne concernera que les nouveaux comptes (100 000 euros pour les anciens).

Dans les starting blocks

La Commission européenne a dévoilé une partie du programme de financement de son giga plan de relance Next Generation EU de 750-800 milliards d’euros. Pour l’année en cours, elle devrait lever quelque 80 milliards d’euros d’obligations et une dizaine de milliards d’euros de billets à court terme. Une première opération de 10 milliards d’euros devrait avoir lieu dès ce mois-ci. 39 primary dealers de tout le continent (appelés spécialistes en valeurs du Trésor en France) ont été sélectionnés pour mettre en œuvre le programme. Côté français, BNP Paribas, Crédit Agricole, Natixis, Société Générale et BRED Banque Populaire seront de la partie. Les premières opérations seront réalisées par syndication (placées directement auprès des investisseurs par les syndicats bancaires) puis pour moitié par adjudication (enchères entre primary dealers pour conservation ou replacement auprès des investisseurs).

Dans le reste de l’actualité

Les assemblées générales en présentiel vont être autorisées avec 800 personnes maximum.

Selon BFM Business, la France se trouve dans le top 5 mondial des pays où le vélo est le plus utilisé.

La Ligue 1 de football devrait passer de 20 à 18 clubs en 2023-2024.

Calendrier macro-économique

09h50 : indices PMI des services et composite (France)

09h55 : indices PMI des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI des services et composite (zone euro)

10h30 : indices PMI des services et composite (Royaume-Uni)

14h15 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI non manufacturier (Etats-Unis)

17h00 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !