Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 29 août 2017

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Conséquences de la tempête Harvey

Avec plus de 450 000 personnes touchées, pas moins de 30 000 personnes déplacées et environ 1,25 million de foyers potentiellement privés d’électricité, ce nouveau désastre naturel figure parmi les plus importants jamais enregistrés aux Etats-Unis alors que la tempête n’est apparemment pas arrivée à son apogée… Pour les compagnies d’assurances, l’ampleur des dégâts coûterait, pour l’heure, plus de 20 milliards de dollars. De plus, ces régions de Houston recouvrent 20% des capacités pétrolières du pays. Côté marché, le baril de pétrole cédait 2,41% à Wall Street. Cela n’arrange en rien les grands groupes pétroliers cotés qui accusaient déjà un fort repli de leur cours de Bourse depuis le début de l’année, alors même que c’est le secteur affichant les résultats les plus spectaculaires sur le deuxième trimestre…

EDF privé de son leadership

La fusion des chinois Shenhua et China Guodian donnera naissance au nouveau leader mondial de l’électricité : National Energy Investment Corp (NEIC). Ses capacités de production dépasseront très largement celles de notre champion national (225 contre 130 gigawatts).

Prouesse de l’once d’or

Dans ce contexte de rentrée chahutée, l’or en profite et dépasse son plus-haut sur l’année, au-dessus de 1 300 dollars l’once. Il enregistre une hausse de 14% de son prix depuis le début de l’année. A noter toutefois que le plus gros catalyseur haussier de l’or est la baisse du dollar. En effet, depuis le début de l’année et rapportée en euros, l’once d’or n’a en fait progressé que de 0,9% environ. Rappelons que la parité EUR/USD est passée de 1,052 à 1,195.

La consolidation du secteur bancaire indien

Nécessaire selon le gouvernement, inefficace selon l’ancien gouverneur de la banque centrale indienne (Chakrabarty), Modi compte relancer le crédit bancaire et la résorption des énormes créances douteuses du secteur. La solution ? Fusionner les banques entre elles pour les rendre plus « solides ». Aujourd’hui, 70% des banques indiennes sont publiques. Près de la moitié était en perte l’an passé, et leurs créances douteuses a plus que doublé en 2 ans (de 12,5% à 15% du total des encours prêtés, valant plus de 100 milliards de dollars). Le respect des normes internationales de Bâle III en ligne de mire, le bout du tunnel est encore loin…

Calendrier macro-économique

  • 08h00 : indice des prix des logements (Royaume-Uni) ;
  • 08h00 : confiance des consommateurs (Allemagne) ;
  • 08h45 : dépenses de consommation des ménages (France) ;
  • 08h45 : croissance du PIB (France) ;
  • 15h00 : indice des prix des logements (Etats-Unis) ;
  • 16h00 : confiance des consommateurs (Etats-Unis).

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !