Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 28 mai 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Renault-Nissan-Mitsubishi : le virage stratégique

Dans un contexte de plan de relance automobile et de prêt garanti par l’Etat pour le constructeur français, le président opérationnel du partenariat Jean-Dominique Senard a annoncé la nouvelle répartition des rôles au sein d’une organisation qui se révèle moins hiérarchique que du temps de Carlos Ghos. Ainsi, chacun des constructeurs alliés aura désormais ses gammes de prédilection, son pré carré de clientèle et ses objectifs en termes d’innovation. Cette nouvelle organisation, couplée aux inévitables plan d’économie, devrait donner un nouveau souffle aux trois constructeurs. Les marchés saluent l’annonce depuis deux jours. Cependant, une incertitude demeure quant à la capacité des constructeurs à s’entendre, notamment sur certaines tensions géographiques comme celles observées entre Mitsubishi et Nissan en Asie du Sud…

Cocorico ?

En pleine crise et après une année marquée par les gilets jaunes, la France est devenue la première destination en Europe des investissements étrangers. Cette évolution bénéfique est grandement liée à la situation outre-Manche. Certes, à l’issue du Brexit, Londres fait preuve d’une certaine résilience en gardant sa suprématie dans de nombreux domaines comme la technologie, mais sa sortie de l’UE a provoqué une baisse de 40% des flux étrangers tandis que ceux en direction de la France ont augmenté de près de 20%. Et ce décalage pourrait s’amplifier dans les prochaines années. Pour autant, la France ne devrait pas être la seule à profiter du « malheur » d’Albion, compte tenu des plans de relance dont vont bénéficier différents pays de l’UE…

Trump-Twitter, les meilleurs ennemis

Trump est en colère contre les réseaux sociaux, signale-t-il à l’occasion d’un message via… Twitter !
Il les accuse de censurer les voix conservatrices et menace de les réguler, voire de les fermer, pour régler ce problème. Tout est parti d’un message de Twitter invitant ses utilisateurs à vérifier les informations publiées par le Président Trump. Si nous ne savons pas, pour l’heure, quelles mesures pourraient être adoptées par ce dernier, de nombreux observateurs ont d’ores-et-déjà souligné la problématique suivante : peut-on censurer pour combattre la censure ?

Hong-Kong, point d’accrochage pour l’hégémonie financière

La bourse de Hong-Kong a fortement chuté en fin de semaine dernière. Au cœur des inquiétudes se trouve la loi de sécurité nationale imposée par Pékin. Cette dernière a pour but d’interdire la sédition, la sécession et la subversion contre la capitale chinoise. En clair, elle renforce la domination de Pékin sur la ville, inquiétant au passage de nombreuses entreprises étrangères, en particulier américaines, qui privilégient ce territoire pour leurs échanges avec la Chine, en raison de sa supposée stabilité et neutralité économique. Désormais la stabilité des relations entre les Etats-Unis et la Chine y est en jeu, aux dépens de la vie politique et économique locale…

Dans le reste de l’actualité

Une nouvelle fois, la communauté afro-américaine s’émeut d’une bavure policière à Minneapolis.
L’appli stop-covid devrait être autorisée à la fin de l’épidémie
Le premier Ministre dévoilera dans la journée les nouvelles mesures de déconfinement

Calendrier macro-économique

14h00 : indice des prix (Allemagne)
14h30 : PIB (US)
14h30 : commande de biens durables (US)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !