Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 27 mars 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Les émissions du transport maritime

Un accord a été conclu en fin de semaine dernière entre les Etats membres de l’UE et le Parlement européen : les grands navires de marchandises et de passagers devront réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 80 % d’ici à 2050. Actuellement, le mix énergétique du secteur est exclusivement basé sur les énergies fossiles. Cette nouvelle réglementation, dans la lignée des précédentes, est bien une incitation à produire plus « vert », mais pas à réduire les usages en parallèle. A suivre.

La stratégie fiscale russe

L’érosion très nette des revenus pétroliers russes (40 % du budget de l’Etat) – en chute de 42 % sur un an du fait des plafonnements de prix plutôt que de la baisse des volumes écoulés – amène l’Etat à relever ses retenues fiscales en faisant « passer le patriotisme avant le profit ». Il prévoit ainsi de récupérer, sous forme de taxe exceptionnelle, plusieurs milliards d’euros auprès notamment des compagnies énergétiques qui parviennent à vendre, par des voies détournées, au-dessus des prix plafonds. Les autres entreprises seront impactées à hauteur de 5 % des bénéfices jugés anormalement élevés.

Un retour en grâce…

Deutsche Bank a longtemps été la banque malade de la finance européenne, enchaînant, entre 2008 et 2019, les scandales autour, notamment, de manipulations de taux dans l’affaire du Libor et de manquements en termes de contrôles des procédures anti-blanchiment. A la suite d’une profonde restructuration opérée en 2019, elle enregistre, en 2022, ses meilleurs résultats en 15 ans avec un bénéfice net de plus de 5,5 milliards d’euros.

… Rattrapé par la crise

Après les Etats-Unis et la Suisse, c’est au tour du secteur bancaire européen de s’affoler avec des investisseurs qui se délestent de leurs risques sur le secteur en vendant d’abord les actions des « banques à problèmes » de ces dernières années. En toute logique, Deutsche Bank a fortement tangué en Bourse vendredi (-8,5 % sur la séance), entraînant dans son sillage Société Générale (-6,1 %), BNP Paribas (-5,3 %), Crédit Agricole (-2,1 %).

Dans le reste de l’actualité

EDF décroche le parc d’éoliennes XXL au large de la Normandie.

L’Institut Montaigne refuse d’être considéré comme un lobby.

A Paris, la grève des éboueurs s’étend à cinq arrondissements.

Calendrier macro-économique

10h00 : climat des affaires (Allemagne)

12h00 : nombre de demandeurs d’emploi (France)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !