Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 26 mars 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Un changement de tendance ?

Troisième à-coup des marchés actions en 2 mois. Ils ont baissé en moyenne de 6 % aux Etats-Unis et 3 % en Europe la semaine dernière. L’effet change accentue même la baisse outre-Atlantique, avec un dollar qui a reculé de 0,52 % la semaine face à l’euro. Que se passe-t-il ? Les investisseurs se focalisent sur les risques inflationnistes, de guerres commerciales et géopolitiques. A l’origine de tous ces maux, comme bien souvent : les Etats-Unis, et Trump plus particulièrement depuis le 20 janvier 2017… Toutes les « bonnes nouvelles » semblent par ailleurs intégrées aux prix aujourd’hui. Si les perspectives de croissance sont excellentes, elles ne créent plus de surprise.

Le Cloud se porte bien

Les valeurs tech ont bien souffert récemment mais ont largement rattrapé leur retard et redeviennent même le top secteur de l’année. Pour illustrer ce retour, parlons de l’introduction en Bourse de Dropbox. Le titre a progressé de 36 % sur sa première séance de cotation la semaine dernière au Nasdaq. On note que le groupe n’échappe pas à la règle : une performance boursière remarquable, et des bénéfices toujours inexistants. La technologie est définitivement un marché de promesses, pas de résultats.

La bonne performance des fonds LBO

Ce sont ces fonds spécialisés dans le rachat d’entreprises à crédit (« leverage buy-out »). Leurs rendements ont atteint des sommets fin 2017. Selon eFront, ces fonds mettent de moins en moins de temps à retourner le capital investi à leurs investisseurs : environ 3 ans. Alors qu’ils finançaient leurs acquisitions à bas coûts ces dernières années, la remontée des taux risque d’altérer leur rentabilité sur les prochaines. C’est le jeu.

La douce réponse chinoise aux menaces commerciales américaines

Belle réaction chinoise ! Elle dit pouvoir mais ne pas vouloir mener une guerre commerciale. Les chiffres avancés en matière de balance commerciale importent peu finalement. La Chine a compris qu’elle avait besoin du marché américain pour écouler ses produits, mais les Etats-Unis – plutôt Trump – ne comprennent pas la réciproque. Pour l’heure, la Chine souhaite ouvrir le dialogue avant d’envisager toute sanction et c’est effectivement la meilleure solution pour les deux parties.

Dans le reste de l’actualité

L’ex-Président indépendantiste catalan, Carlos Puigdemont, a été arrêté hier par la police allemande.

Ricard lance un nouveau… Ricard : une première en 86 ans d’existence de la marque !

Le déficit public français passe officiellement en-dessous des 3 % du PIB, à 2,6 %.

Elections présidentielles sur 3 jours en l’Egypte, Sissi battra-t-il son record de 97 % des suffrages de 2014 ?

Calendrier macro-économique

  • 08h45 : croissance du PIB (France)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !