Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 26 juillet 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La journée du libre-échange

Trump et Juncker ont annoncé être parvenus à un accord. Le deal engloberait notamment l’accroissement des importations européennes de gaz et de soja américains en contrepartie de l’abandon de mesures douanières supplémentaires sur l’automobile et le retrait de celles sur l’acier et l’aluminium. Rappelons qu’à ce jour la politique commerciale extérieure agressive de Trump n’a fonctionné nulle part (Canada, Mexique et Chine en tête). Donc wait and see le deal écrit et signé.

Eramet, lanterne rouge du marché français

Le titre du groupe minier français Eramet a plongé hier de 16 % après un plus bas en séance à -24 %. Les résultats trimestriels du groupe ne sont pourtant pas désastreux et sont, en moyenne, en ligne avec les attentes. Le mal est plus contextuel et exogène au groupe : la hausse de ses coûts de production due à un euro élevé et un pétrole plus cher. Eramet a donc admis qu’il lui sera difficile de respecter son plan de réduction de ses coûts en se basant sur le contexte de début 2016. Et la récente baisse du cours du nickel n’arrangera pas la situation au prochain trimestre. Il convient toutefois de relativiser au vu de son parcours boursier sur 1 an qui reste très positif (+64 %).

Le chômage français ne reflue pas

Si la croissance économique mondiale n’explose pas, elle se maintient à un niveau supérieur à sa moyenne de long terme. La reprise économique est donc bien palpable. Elle est confortée régulièrement par de bons indicateurs sur l’investissement, l’emploi, la consommation et donc l’inflation partout presque partout dans le monde. C’est notamment vrai en France sauf sur un paramètre : le chômage. Il n’arrive décidément pas à refluer alors que nos homologues européens, y compris le Portugal et l’Espagne, parviennent à le faire reculer. Le trimestre dernier, le nombre d’inscrits à Pôle Emploi a tout juste baissé et le taux de chômage reste à un niveau des plus élevés d’Europe !

Nouveau grand oral pour Draghi

Les taux resteront au plancher au moins jusqu’à l’été 2019 et le programme de rachats d’actifs s’arrêtera fin 2018. Ce sont les éclaircissements donnés par la BCE en juin dernier. Aujourd’hui, Mario Draghi n’est pas attendu sur ces paramètres, bien digérés par les opérateurs de marché, mais plutôt sur le calendrier post-été 2019 : vers des précisions sur une première inflexion des taux directeurs ?

Dans le reste de l’actualité

Le Conseil d’Etat a rejeté hier la suspension du décret réduisant la vitesse à 80 km/h réclamée par une cinquantaine de député de droite et du centre.

Quelques jours après son retrait des affaires, Sergio Marchionne, l’emblématique patron de Fiat Chrysler, s’est éteint.

L’opérateur privé de transport public franco-québécois Keolis souhaite se désengager de sa participation de 51 % dans la plateforme VTC LeCab.

En post-marché, le titre Facebook a décroché de 24 % sur fond d’investissements récurrents et massifs sur la sécurité altérant au fil du temps la rentabilité du groupe, selon son patron Mark Zuckerberg

Le but de Benjamin Pavard a été élu plus beau but du Mondial.

L’assurance-vie clôture un très beau premier semestre de collecte (12,2 milliards d’euros) : un record depuis 2011.

Calendrier macro-économique

08h00 : confiance des consommateurs (Allemagne)

13h45 : décision de la BCE sur les taux d’intérêt (zone euro)

14h30 : commandes de biens durables (Etats-Unis)

14h30 : balance commerciale des biens (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

14h30 : conférence de presse de la BCE (zone euro)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !