Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 26 août 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La plus grande fintech au monde

D’origine chinoise, elle s’appelle Ant Group et est une émanation du leader de l’e-commerce Alibaba. Un chiffre pour résumer son envergure : Ant Group génère environ trois fois plus de paiements (transactions) que le monstre américain Paypal. Son introduction en Bourse (IPO) est sur la table depuis trois ans. Hier, Alibaba a déposé son prospectus d’IPO pour les places de Hong Kong et Shanghai. L’opération pourrait générer 30 milliards de dollars de capital supplémentaire et ainsi valoriser Ant Group autour de 225 milliards de dollars.

Le chamboulement

Apple va fractionner par quatre la valeur de son titre en Bourse (hier égale à 499,3 dollars) afin de rendre son achat à nouveau accessible au plus grand nombre. Cette décision va quelque peu chambouler la composition du plus vieil indice boursier au monde : le Dow Jones Industrial Average (DJIA). En effet, avec le japonais Nikkei 225, ils sont les seuls indices au monde à être pondérés sur la valeur des actions les composant et non sur leur capitalisation boursière. Apple représente à elle seule près de 12 % du DJIA. Le fractionnement de son titre devrait donc faire passer le poids du secteur technologique dans l’indice de 28 % à 20 %. Pour maintenir l’exposition au secteur, le DJIA va remplacer les titres du pétrolier ExxonMobil, du laboratoire Pfizer et de la compagnie d’aéronautique Raytheon Technologies par ceux de l’éditeur de logiciels Salesforce, de la société de biotechnologie Amgen et de la compagnie industrielle Honeywell.

Bichettes…

Certains y voient un casse-tête mais ce n’est rien de plus que la suite logique des choses. Massivement investis dans des produits de taux de très court terme d’émetteurs majoritairement souverains, les gérants de fonds monétaires américains doivent composer avec la chute des taux d’emprunts de l’Etat américain. A 3 mois, le rendement des obligations de l’Etat américain est passé de 1,5 % fin 2019 à 0,1 % aujourd’hui. Pour ne pas être le premier à afficher des rendements nets négatifs, certains gérants baissent leurs frais de gestion (-12 % en moyenne entre février et juin 2020). En Europe, la situation a quelques années d’avance : les investisseurs dans les fonds monétaires européens se sont « habitués » à perdre de l’argent… En effet, les taux des emprunts d’Etats de la zone euro et de la BCE sont négatifs depuis des années.

Tous contre Huawei

Après l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, le Royaume-Uni et bien sûr les Etats-Unis, c’est au tour de l’Inde de fermer la porte à Huawei. C’est un nouveau gros coup dur pour le géant des télécoms chinois. L’Inde est le deuxième marché mobile au monde avec un réservoir de croissance colossal (1,4 milliard d’habitants à connecter). Deux des trois principaux opérateurs présents sur place, Bharti Airtel et Vodafone, avaient signé d’importants contrats avec Huawei pour le déploiement de la 5G. Ils vont tomber à l’eau ! Jio, l’outsider des télécoms indien à la croissance fulgurante ces dernières années, n’a jamais eu recours à des équipements chinois et ne sera donc pas impacté par cette décision contre Huawei.

Dans le reste de l’actualité

Pokémon sort un jeu de plateau dédié à son univers.

LVMH et Tiffany se donnent trois mois de plus pour convenir de leur rapprochement.

Calendrier macro-économique

12h00 : nombre de demandeurs d’emploi (France)

14h30 : commandes de biens durables (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !