Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 25 février 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

-3,94 %

Hier, le CAC 40 a connu sa pire séance en près de 4 ans (juin 2016). Toutes les valeurs de l’indice ont clôturé dans le rouge. Les secteurs des semi-conducteurs (-7,03 % pour STMicroelectronics) et de l’automobile (-6,97 % pour Peugeot et -6,63 % pour Renault) ont particulièrement souffert. Cette nuit au Japon, le Nikkei 225 dévissait encore de plus de 3 %. Ce matin en Europe, les indices boursiers sont stables à l’ouverture (environ +0,3 %).

Tous sur les taux !

Evidemment, il y a eu un mouvement sur les taux. Plus précisément, les investisseurs se sont repositionnés sur les emprunts jugés les moins risqués : les emprunts souverains. Aux Etats-Unis, les taux souverains à 30 ans ont atteint un plus bas historique (1,84 %). Celui à 10 ans est tombé à 1,37 %, devenant même moins attractif que le taux à 3 mois (1,5 %), soit une inversion de la courbe : on en reparlera. En Europe, la dynamique est similaire, même si de nouveaux planchers n’ont pas été franchis : -0,5 % pour le Bund (allemand) et -0,25 % pour l’OAT (français). L’Italie, le pays européen le plus touché par l’épidémie, est aussi le seul puni de la séance : le Bon du Trésor italien (BTP) s’est tendu de 4 points de base, à 0,94 %.

Qui peut nous sauver ?

Et faire regrimper les marchés ? Comme toujours, on pense aux banques centrales. Certaines nous réservent peut-être quelques surprises. Partout dans le monde, les tensions sur les marchés ont nourri les attentes de nouvelles baisses de taux de la part de ces institutions, aux Etats-Unis, au Japon, en zone euro, en Australie et au Canada.

Noir perd, jaune gagne

Hier, l’or noir a souffert (-4,02 % pour le baril de Brent), accélérant le mouvement baissier entamé depuis le début d’année. Le cours est fortement impacté par le ralentissement de la demande et donc des échanges. Côté jaune, le cours de l’or a bénéficié de son statut de valeur refuge et confirmait hier sa huitième journée de hausse consécutive, à plus de 1 670 dollars l’once (un plus haut de près de 7 ans).

Dans le reste de l’actualité

Robuste collecte pour le Livret A en janvier : +4,13 milliards d’euros (légère accélération sur un an).

Pauvres patrons : 17,5 % d’entre eux souffrent d’épuisement professionnel.

Calendrier macro-économique

08h00 : croissance du PIB (Allemagne)

16h00 : confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !