Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 25 avril 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Un léger coup de mou

Deux indicateurs conjoncturels sont en baisse ce mois-ci en France bien qu’ils continuent tous deux à évoluer au-dessus de leur moyenne de long terme. Le premier, le climat des affaires, affiche, après des plus hauts enregistrés en fin 2017, un quatrième mois consécutif de baisse due, en partie, à un repli de la demande industrielle étrangère. Le second, le climat de l’emploi, faiblit modestement après un mois de mars au plus haut depuis juillet 2011. Les industriels ont été « un peu moins nombreux à signaler une augmentation, plutôt qu’une baisse de leurs effectifs » (Les Echos).

La générosité de Pôle emploi

En 2017, Pôle emploi a versé plus d’un milliard d’allocations en trop, soit 3,34 % du total des indemnités versées sur l’année. Le drame est que ces indus proviennent à 83,5 % de simples erreurs – les cas de fraude sont donc minoritaires – et qu’ils sont en augmentation année après année : +36 % sur 3 ans. Pas vraiment rassurant, même si une partie de l’augmentation des allocations s’explique par une hausse du nombre d’allocataires !

Apple va commencer à payer

L’Etat irlandais et Apple se sont mis d’accord sur les modalités de remboursement des 13 milliards d’euros d’aides que la Commission européenne a jugé illégalement perçues en août 2016. Les premiers euros sortiront des caisses d’Apple dès le mois prochain pour une échéance de remboursement en septembre. Toutefois, les fonds ne seront pas immédiatement perçus par le Trésor irlandais, mais bloqués sur un compte, en attendant que les recours d’Apple devant la justice expirent totalement.

Moins de sévérité sur les créances douteuses

La BCE s’apprêtait à durcir les exigences en capital des banques qui supportent d’importants prêts bancaires impayés depuis au moins 90 jours, à savoir les créances douteuses. Selon Reuters, la BCE envisagerait finalement d’abandonner ce projet de réglementation en adaptant les exigences aux efforts individuels poursuivis par les banques. La décision sera rendue en juin prochain.

Dans le reste de l’actualité

Vincent Bolloré est placé en garde en vue pour des accusations portant sur une corruption d’agents publics étrangers en 2010 dans l’obtention de terminaux à conteneurs en Afrique.

Les banquiers français redeviennent millionnaires : BNP Paribas, Société Générale et Natixis en enregistrent une centaine, un plus haut en 4 ans.

Calendrier macro-économique

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !