Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 24 mars 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Au Royaume-Uni

Hier, la Bank of England (BoE) a relevé son taux directeur d’un quart de point, à 4,25 %. Comme la Fed la veille, la BoE a privilégié la lutte contre l’inflation, qui persiste (10,4 % sur un an contre 9,9 % anticipé, publication de mercredi), à une réponse précipitée en rapport avec les turbulences sur le secteur bancaire ces derniers jours. L’institution a évacué le sujet en indiquant qu’elle avait tiré les leçons de la crise financière de 2008 et que les bilans des banques étaient beaucoup plus solides aujourd’hui.

En Suisse

Même son de cloche du côté de la Banque nationale suisse (BNS) qui vient de porter son taux directeur à 1,5 % (+50 points de base). L’inflation suisse est plus faible qu’ailleurs en Europe, à 3,4 % sur un an, mais n’en reste pas moins élevée. En résumé, ces dix derniers jours, toutes les grandes banques centrales ont poursuivi leur resserrement monétaire comme prévu, sans pour autant négliger la situation bancaire de leur pays en fournissant toutes les liquidités nécessaires pour faire face à d’éventuels stress supplémentaires.

L’occasion de parler de subordination des dettes

Par définition, le secteur bancaire (et des assurances) est celui qui s’en remet le plus aux marchés pour financer son activité. Les banques émettent donc plusieurs types d’obligations qui, selon leur rang de subordination, ne traitent pas les créanciers de la même manière en cas de difficultés ou de faillites. On compte deux grandes familles d’obligations : les dettes dites « seniors » et celles dites « subordonnées » (juniors). Les premières sont moins risquées, et donc moins rémunératrices pour les créanciers, que les secondes.

Pour illustrer cette différence de traitement

BNP Paribas, un des leaders bancaires européens, a vu les spreads de crédit (écarts de taux avec les emprunts souverains) de sa dette senior 6-8 ans prendre environ 40 points de base en quelques jours, quand ceux de sa dette subordonnée de même échéance se sont envolés de plus de 100 points de base. Cet exemple illustre bien la divergence de risque attachée à des rangs de subordination différents.

Dans le reste de l’actualité

La Syrie et l’Arabie Saoudite renouent leurs relations.

Le PDG de TikTok a passé un mauvais quart d’heure devant le Congrès américain.

Calendrier macro-économique

08h00 : ventes au détail (Royaume-Uni)

09h15 : indices PMI manufacturier, des services et composite (France)

09h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Zone euro)

10h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Royaume-Uni)

13h30 : commandes de biens durables (Etats-Unis)

14h45 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !