Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 24 juillet 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La trêve estivale peine à s’installer sur les marchés financiers

Hier fut une journée rouge clair pour les marchés : une réaction aux fustigations de Trump sur l’Iran et à de nouvelles crispations sur le commerce international observées ce week-end. Espérons que la saison des résultats dans laquelle nous entrons de plain-pied compensera ces aléas et que certains partiront, enfin, en vacances.

Le paradoxe de l’emploi français

Selon bpifrance, 41 % des entreprises de moins de 250 salariés connaissent des difficultés de recrutement : 10 % de plus qu’il y a un an (un plus haut depuis 2002). Pôle emploi estime que 200 000 à 330 000 emplois seraient abandonnés par les recruteurs. Le taux de chômage est encore élevé, ce qui n’explique donc pas la situation. Si les PME reprennent des couleurs, elles ont besoin de main d’œuvre pour répondre à une demande grandissante. Ces besoins se ressentent surtout dans les secteurs du transport, des services et de l’industrie. Face à cette pénurie paradoxale de demandeurs d’emploi, les PME font de plus en plus appel aux travailleurs détachés…

La surprenante baisse de l’or

Depuis son plus haut de l’année en janvier, l’once d’or en dollars a perdu 10 % et est redescendue sur un plus bas d’un an. La consolidation des marchés actions de ces derniers mois a pénalisé l’or en tant que valeur de refuge : la corrélation baissière a même été parfaite. La hausse de l’inflation et la montée des risques géopolitiques – des facteurs historiquement favorables à la hausse de l’or – n’y ont rien fait. Moins perturbant car plus logique, la hausse du dollar a favorisé la baisse du prix de l’or qui se traite en dollars. Enfin, il faut remonter à 2006 pour trouver autant de parieurs à la baisse sur le plus gros contrat à terme sur l’or du monde : une entrave supplémentaire au soutien du cours. Alors quelles valeurs remplacent aujourd’hui l’or comme valeur refuge ? Le dollar américain, comme il l’a toujours été, et les actions de sociétés technologiques, si l’on se fie à leur valorisation boursière.

L’offre électrisante d’E.Leclerc

Le géant de la distribution va vendre une énergie « verte » et « la moins chère du marché » selon les dires de Michel-Edouard Leclerc. L’objectif est de conquérir 10 % du marché français à horizon 2025. Pour rappel, le marché de la distribution d’électricité s’est ouvert à la concurrence en 2007. Aujourd’hui, 82 % des clients particuliers restent abonnés à EDF, mais les fournisseurs alternatifs parviennent à gagner des parts de marché (+3,7 % l’an dernier). Le moment semble donc opportun pour E.Leclerc.

Dans le reste de l’actualité

La nouvelle Constitution cubaine reconnaîtra la propriété privée.

Les collectes du livret A et du LDDS ont faibli en juin (+520 millions d’euros).

Calendrier macro-économique

08h50 : indices PMI manufacturier et des services (France)

09h30 : indices PMI manufacturier et des services (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier et des services (zone euro)

12h00 : enquête de conjoncture dans l’industrie (Royaume-Uni)

15h45 : indices PMI manufacturier et des services (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !