Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 23 mars 2023

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Le dénominateur commun

Crédit Suisse n’a rien en commun avec Silicon Valley Bank, First Republic Bank, Silvergate Bank ou encore Signature Bank, et inversement. A une exception près : la confiance (!) dans le système bancaire international qui relie toutes les banques les unes aux autres. Aujourd’hui, la technologie permet de faire réagir les « masses » à une vitesse inédite : l’information est abondamment disponible, les mouvements de cash réalisés dans la minute sur smartphone, etc.

Sous-segments bancaires

Bien sûr, ce sont les plus petites banques, régionales, qui sont le plus sous pression du fait de leur taille modeste et, du moins aux Etats-Unis, de leur émancipation de certaines règles prudentielles. Les grandes banques internationales, jugées systémiques donc beaucoup plus surveillées, affichent des ratios de meilleure qualité (cf. Bâle III). Il n’en reste pas moins que tout ratio devient vite caduc, faute de confiance dans le système.

Comment rétablir et maintenir la confiance ?

Dans les faits, la confiance dans les banques devient celle accordée dans les Etats et leur devise (monnaie), comme nous avons pu le constater dans les discours des autorités ces derniers jours : banques centrales, gouvernements et autres autorités se sont coordonnées pour rétablir et maintenir la confiance. Cette dernière est un élément indispensable à la stabilité du système.

Un mot sur l’intervention de la Fed

Hier, comme convenu, la banque centrale américaine a remonté une nouvelle fois ses taux directeurs de 0,25 %. Il semble que nous arrivions, de part et d’autre de l’Atlantique, au bout de ces hausses. Elles n’iront guère plus loin, car la tension sur le crédit, exacerbée par le stress bancaire que nous venons de traverser, est maintenant palpable. Contrairement à ce qu’attendait le marché jusqu’ici, la Fed n’envisage pas de première baisse de taux avant 2024.

Dans le reste de l’actualité

Kretinsky devient le premier actionnaire de FNAC Darty.

La grève des éboueurs à Paris est reconduite jusqu’à lundi.

Calendrier macro-économique

13h00 : décisions de politique monétaire de la BoE (Royaume-Uni)

13h00 : permis de construire (Etats-Unis)

13h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

15h00 : ventes de logements neufs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !