Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 23 avril 2019

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Un lendemain pascal serein

En Europe comme aux Etats-Unis, les marchés tutoient à nouveau leur sommet historique. A ce jour, parmi les grands indices, seul le CAC 40, dividendes réinvestis, parvient à dépasser son plus haut. Les publications de résultats trimestriels continuent d’aller dans le bon sens. Cette nuit, les marchés asiatiques se sont bien orientés. Ce matin, les Futures européens sont à l’équilibre.

Les IPO pleuvent outre-Atlantique

Avant la très attendue introduction en Bourse du mastodonte Uber, deux pépites technologiques ont bien entamé leur parcours boursier la semaine dernière. Zoom Video Communications, un fabricant de logiciels de visioconférences pour entreprises, est une des (très) rares jeunes pousses technologiques à (déjà) afficher un bénéfice. Pour sa première cotation jeudi dernier, le titre a décollé de 72 %, valorisant l’entreprise à plus de 18 fois son dernier tour de table (hors Bourse). Pinterest a également fait ses premiers pas en Bourse la semaine dernière. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 60 % par an, l’entreprise, dont les résultats négatifs se réduisent, a beaucoup séduit. Le titre s’est octroyé une hausse de 28 % pour sa première journée.

Rétablissement des sanctions américaines

Il y a un an, Trump dénonçait l’accord sur le nucléaire iranien et condamnait à des sanctions les pays qui continuaient de commercer avec l’Iran. Cependant, en novembre dernier, il accordait une dérogation de 6 mois à 8 pays (Chine, Grèce, Italie, Japon, Corée du Sud, Taïwan, Turquie et Inde), lesquels pays absorbent la quasi-totalité des exportations de pétrole iraniennes. La reconduction de cette dérogation semblait dans les tuyaux, mais Trump en a décidé autrement en mettant fin ce week-end à ce traitement de faveur. L’objectif est de ramener à zéro les exportations iraniennes. Résultat, hier les cours du pétrole décollaient d’environ 3 %.

La polarisation de l’emploi français

La destruction des emplois de la classe moyenne française entre 1994 et 2013 a été aussi forte que celle des Etats-Unis et du Royaume-Uni depuis les années 80. Sur la période, l’emploi des classes populaires et supérieures est en hausse. Au-delà des causes structurelles, comme la technologie, dont pâtissent toutes les économies développées, la France souffre de son mauvais pilotage des salaires selon la conjoncture. Selon le CEPRE-MAP, un laboratoire de l’Ecole d’économie de Paris, le remède passe par l’éducation et la formation pour une meilleure flexibilité et réactivité au marché de l’emploi.

Dans le reste de l’actualité

Hier, pour la quatrième fois en cinq mois, Carlos Ghosn a été inculpé au Japon.

Calendrier macro-économique

15h00 : indice Redbook des ventes au détail (Etats-Unis)

15h00 : indice des prix immobiliers (Etats-Unis)

15h45 : indice PMI des services (Etats-Unis)

16h00 : ventes de logements neufs (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !