Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 23 avril 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

De l’érosion du capital-confiance dans les relations commerciales internationales

Les ministres des Finances du G20 et FMI se réunissaient ce week-end à Washington. Bilan : des divergences plus accrues que l’an dernier sur les enjeux commerciaux. L’élément perturbateur est sans nul doute l’Oncle américain qui fait danser ses partenaires commerciaux et dont les virevoltes consument peu à peu la confiance sur laquelle reposent les échanges commerciaux internationaux. En l’espace d’un peu plus d’un an au pouvoir, Trump a remis en cause chacun des traités commerciaux liant les Etats-Unis à ses partenaires et révisé récemment, unilatéralement, des droits de douane à l’import et à l’export. L’exemple de la Chine est le plus parlant. Après moult menaces, les deux parties sont prêtes, aujourd’hui, à discuter. Et demain ?

Stratégie de rupture nord-coréenne

Une annonce qui se veut rassurante : la Corée du Nord dit avoir achevé la construction de ses armes nucléaires. D’où la confirmation, samedi dernier, du gel de ses essais nucléaires. De plus, le régime a indiqué le prochain démantèlement d’un site militaire. La communauté internationale a accueilli favorablement la nouvelle et Trump est désormais impatient de participer au prochain Sommet en Corée du Nord. Toutefois, sur les intentions finales de ce revirement, la prudence reste de mise chez certains observateurs, avec le Japon au premier rang des plus soupçonneux.

A-coup haussier sur les taux d’emprunt d’Etat

Les taux longs se sont nettement tendus la semaine dernière. Le 10 ans américain a de nouveau tutoyé les 3 % et le 10 français les 0,85 %. Deux phénomènes peuvent expliquer cette accélération. D’une part, l’apaisement, très précaire, des tensions étatiques (ex : Chine vs. Etats-Unis) a favorisé le report des flux vers les marchés risqués (autrement dit les actions peut-être au détriment des obligations), conduisant les marchés actions à enchaîner séance verte sur séance verte la semaine dernière. D’autre part, la forte poussée des prix des matières premières, pétrole en tête (+10 % la semaine dernière), assortie d’une appréhension du retour de l’inflation, a impacté les obligations et donc favorisé une remontée des taux actuariels.

Vers l’open banking ?

L’espagnol BBVA et l’américain Capital One avaient déjà essayé, sans succès. C’est le nouveau défi que veulent relever le groupe BPCE d’ici l’été et la Société Générale d’ici la fin de l’année. L’idée est d’élargir le panel de distributeurs de leurs services bancaires. Un exemple : pouvoir souscrire un emprunt immobilier directement depuis l’agence immobilière depuis laquelle le contrat de vente est signé. Un nouvel enjeu de protection des données bancaires va naturellement en découler !

Dans le reste de l’actualité

Le PIB par habitant espagnol dépasse maintenant celui de l’Italie.

Visite d’Etat de 3 jours aux Etats-Unis pour Emmanuel Macron, il y parlera conflits commerciaux, Syrie, Iran et climat, mais pas de signature de contrats commerciaux à l’ordre du jour.

Calendrier macro-économique

09h00 : indices PMI manufacturier, des services et composite (France)

09h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier, des services et composite (zone euro)

15h45 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Etats-Unis)

16h00 : ventes de logements existants (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !