Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 21 avril 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Plutôt bonne

Telle a été la séance boursière française d’hier. Après sa baisse de 0,8 % de la veille, le CAC 40 a rebondi de 1,4 %, en partie grâce aux bons résultats trimestriels du jour. Les bonnes métriques de Danone et le maintien de ses objectifs pour l’année en cours, ajoutés aux spéculations sur un intérêt capitalistique de son grand rival Lactalis, ont soutenu son cours hier (+5,8 %). Le titre Téléperformance a également monté dans les mêmes proportions (+5,8 %) et pour les mêmes raisons, hors rumeurs de rachat. Enfin, les performances boursières du trio bancaire français BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale, autour de +3 % hier, ont soutenu la cote.

Toujours le FMI

Comme décrit hier, l’institution reste prudente sur les projections pour les mois à venir. L’endettement croissant des Etats est également un sujet de préoccupation. En moyenne, en 2020, les dettes publiques ont grimpé de 28 %. En 2021, la résurgence de l’inflation a fort heureusement permis de dégonfler mécaniquement leurs ratios d’endettement. En 2022, ces ratios devraient encore baisser, puis se stabiliser (à 95 % pour le ratio de dettes sur PIB). En 2023, avec une croissance et une inflation qui auront ralenti (selon les prévisions) et un coût de la dette qui aura significativement augmenté (hausse des taux), l’équation budgétaire des Etats redeviendra plus compliquée.

Mise à jour

Hier également, au vu des échanges post clôture d’avant-hier soir, nous évoquions les résultats trimestriels de Netflix et ses effets sur son cours de Bourse. La séance d’hier a donc bien été catastrophique. Le titre a plongé de 35,1 %, puis de 1,4 % supplémentaire post clôture. Il est en baisse de 62,5 % depuis le début de l’année et de 40,1 % sur trois ans.

Plan de financement

Elon Musk réfléchit à la façon dont il pourrait financer l’acquisition de Twitter pour quelque 43 milliards de dollars. Il serait prêt à mettre sur la table 10 à 15 milliards personnellement et gagerait sa participation actuelle dans Twitter d’environ 3 milliards de dollars. Également, il semble avoir demandé à Morgan Stanley d’étudier un plan d’endettement pour 10 milliards de dollars supplémentaires. Comme il en manque encore un peu, les fonds d’investissement pourraient l’aider. Apollo Global Management, le plus gros fonds de capital-investissement au monde, est notamment sur les rangs.

Dans le reste de l’actualité

Air France-KLM va quitter son siège historique des Invalides.

Le Mexique nationalise ses réserves de lithium.

Sodexo annonce avoir cédé ses activités en Russie.

Calendrier macro-économique

11h00 : indice des prix à la consommation (Zone euro)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

14h30 : indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !