Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 2 novembre 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Pas d’inflation

Ces deux derniers mois, l’inflation – hausse des prix – a tourné autour de 0 % en France. En Allemagne et en Italie, une légère déflation – baisse des prix – est perceptible. Les allégements fiscaux des Etats (ex : baisse temporaire de la TVA pour soutenir la consommation en Allemagne) et les reconfinements n’aident pas les prix à grimper. D’autant que l’euro reste fort (importations moins chères) et que le pétrole tutoie de nouveaux plus bas à cinq mois.

Pas de jaloux

En France, il va être acté que les produits vendus à la fois dans la grande distribution (ouverte pendant le reconfinement) et dans les commerces de proximité non essentiels (fermés pendant le reconfinement) seront interdits à la vente. Nous avons donc choisi notre grand gagnant : Amazon. Comme le disait hier le Premier ministre : si vous voulez soutenir les commerçants français, vous n’avez qu’à reporter vos achats !

En parlant d’Amazon

Une nouvelle fois, les résultats trimestriels des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) ont été insolents. A eux seuls, ils ont généré 228 milliards de dollars de recettes et 38 milliards de dollars de bénéfices. Amazon a vu ses revenus augmenter de 37 % au troisième trimestre (T3). Ses bénéfices ont triplé. Alphabet (dont Google et YouTube) et Facebook (dont Instagram, Messenger et WhatsApp) ont peu souffert des récents boycotts publicitaires sur leurs plateformes. Au T3, leur chiffre d’affaires a grossi de 32 % pour le premier et de 22 % pour le second avec des bénéfices toujours pharamineux. (Heureusement) Apple temporise. Ses revenus n’ont grimpé que de 1 % sur la période, à cause d’un recul de 20 % des ventes de ses iPhones. Mais peu d’inquiétudes quand même : les iPads et iMacs se sont bien vendus et la division des services a aussi progressé (+16 %).

J-1

Les élections présidentielles américaines se jouent demain. Puisque le programme de Trump n’est pas bien différent de celui qu’il a mis en œuvre ces quatre dernières années, voici un condensé du programme de Biden : augmenter les impôts des hauts revenus et des entreprises, rendre moins coûteux l’accès aux soins et à l’assurance-santé, instaurer un label « Made in America » pour soutenir l’activité domestique, investir massivement dans les infrastructures, revenir dans l’Accord de Paris sur le climat, normaliser les relations extérieurs (au Moyen-Orient et en Chine surtout), développer la présence syndicale et soutenir largement les entreprises et ménages issus de milieu défavorisé.

Dans le reste de l’actualité

Dès jeudi, l’Angleterre se reconfine.

Sean Connery nous a quittés.

Calendrier macro-économique

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

13h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !