Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 2 mars 2022

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

La grande question

Les marchés d’actions européens sont revenus sur leurs points bas de jeudi dernier, le premier jour de l’invasion russe en Ukraine. Hier, ils baissaient en moyenne de 4 % (-3,94 % pour le CAC 40 et -3,85 % pour le DAX 40). Dans ce contexte d’incertitude maximale, quelle stratégie les investisseurs peuvent-ils adopter ?

La résilience

Des jours, des semaines d’incertitude nous attendent. Alors au risque de nous répéter, il est plus que jamais judicieux de suivre la règle d’or en matière de gestion de portefeuille, à savoir la diversification, source de résilience, sans jamais oublier que l’incertitude, lorsqu’elle est bien gérée, est toujours vectrice d’opportunités d’arbitrages et de réinvestissements.

Les réserves stratégiques

Sur l’échiquier pétrolier mondial, la Russie fait partie des trois plus grands producteurs avec les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite. A l’heure où le prix du baril de Brent dépasse les 110 dollars et où la Russie ne pourra ou ne voudra plus en exporter en quantité, hier l’Agence internationale de l’énergie (AIE) s’est voulue rassurante sur l’offre mondiale de pétrole. Pour la quatrième fois seulement depuis sa création en 1974, l’institution a annoncé, forte de ses 31 membres, qu’elle et ses derniers puiseraient dans leurs réserves stratégiques de pétrole (1,5 milliards de baril à ce jour) pour quelque 60 millions de barils visant à compléter l’offre « régulière », pour le moment.

L’inflation repart

En Allemagne, après une accalmie en janvier à la suite de sept mois d’accélération de l’inflation (+4,9 % sur un an), le mois de février connaît une nouvelle accélération (+5,1 % sur un an). En cause, les difficultés d’approvisionnement et les tensions sur les prix de l’énergie. Le conflit naissant en Europe de l’Est ne permet pas d’envisager une amélioration de la situation à court terme. L’inflation en zone euro en février sera publiée ce jour en fin de matinée ; elle est attendue à +5,3 % sur un an.

Dans le reste de l’actualité

Covid-19 : les Etats-Unis enlèvent progressivement le masque.

JP Morgan s’apprêterait à lancer sa banque digitale Chase en France.

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix des logements (Royaume-Uni)

08h00 : ventes au détail (Allemagne)

09h55 : taux de chômage (Allemagne)

11h00 : indice des prix à la consommation (Zone euro)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

20h00 : Livre beige de la Fed (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !