Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 2 mars 2020

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Dure semaine

La semaine passée a été la pire traversée sur les marchés depuis la crise de 2008. Des plongeons d’un peu plus de 10 % ont été enregistrés. En termes de volatilité, le VIX – l’indice de la peur – a atteint le pic de l’été 2015 (krach chinois). L’emballement semble faire une pause en ce début de semaine : les places asiatiques ont clôturé dans le vert (+3,29 % pour le CSI 300 et +0,95 % pour le NIKKEI 225) et les places européennes ouvrent positivement (+1,8 % pour le CAC 40).

Pas rigolo non plus…

… pour le pétrole dont le prix du baril a cédé environ 14 % (références européenne et américaine) sur la semaine. La Chine est le premier importateur mondial. La paralysie du pays, comme beaucoup d’autres aujourd’hui, ne favorise pas l’approvisionnement en pétrole. La prochaine réunion de l’Opep et de ses partenaires (Opep+) dont la Russie se tiendra cette semaine. Ils devraient réagir. Pour enrayer la chute, de nouvelles mesures de baisse de la production sont attendues au travers des quotas.

0,2 % du PIB

C’est l’équivalent des fonds (3,6 milliards d’euros) que le gouvernement italien entend débloquer pour soutenir les entreprises du pays. Ces fonds iront notamment à celles ayant enregistré une baisse de plus de 25 % de leur chiffre d’affaires et aux services de santé. Selon les estimations, la paralysie des régions les plus touchées par l’épidémie, représentant 40 % du PIB italien, aura un impact de 1 à 3 % sur le PIB national au premier semestre 2020.

La fête continue

La pierre n’est pas sensible au virus : les prix de l’immobilier français ont continué à s’envoler en février, mois pourtant habituellement calme en plein hiver. Paris dépasse désormais les 10 500 le mètre carré (+2,3 % depuis le début de l’année). Dans les 10 plus grandes villes de France, la hausse est plus modérée bien que soutenue (+1,1 % depuis le début de l’année). Le resserrement des conditions de crédit, suite aux recommandations du Haut Conseil de stabilité financière, n’a pas encore obtenu les effets escomptés…

Dans le reste de l’actualité

Hier, à Paris, le Musée du Louvre a fermé pour la journée et le Salon de l’Agriculture a fermé ses portes prématurément.

Vine, un groupe financier américain, vole au secours d’EuropaCorp, le studio de Luc Besson.

Calendrier macro-économique

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !