Breakfast News
Un autre regard sur l'actualité du jour
breakfast-club-icon

Breakfast News | 2 juillet 2018

8

Benjamin Frazer, Associé chez Investeam.

Conseil en investissements obligataires sur mesure pour les institutionnels et organismes sans but lucratif.

Un Sommet européen moyen de plus

Sur le sujet principal de la politique migratoire de l’UE, il en ressort quelques principes couchés sur le papier, mais plus de questions qu’au départ. Les autres sujets de convergence de l’UE, dont celui du budget, sont au point mort. Un bon point toutefois : le commerce international. L’UE se montre unie pour mettre en place des mesures de rétorsion face à un Trump trop offensif. L’information la plus percutante est certainement la démission du Ministre de l’Intérieur allemand et Président de la CSU (l’allié bavarois du CDU de Merkel) suite à l’Accord trouvé le vendredi…

Un RGPD californien

Le gouvernement démocrate de l’Etat de Californie a fait adopter une loi des plus strictes aux Etats-Unis sur la protection des données. Ce California Consumer Privacy Act « obligera les grands groupes à rendre publiques les données qu’elles collectent et à expliquer quel usage elles en font » (Les Echos). La vente d’informations personnelles sera interdite sans consentement préalable des consommateurs. Si cette loi est cantonnée à un seul Etat américain, elle aura des répercussions dans tout le pays, la Californie étant le berceau des géants de la Tech.

Trump continue d’irriter l’Iran

L’Accord de l’OPEP sur le rehaussement des quotas de production en fin de mois dernier n’a pas eu les effets escomptés (surtout pour Trump). Le prix du baril ne baisse pas. Selon Trump, l’OPEP manipule les cours. Un nouveau froid est jeté sur l’Iran alors que Trump continuer de sommer ses alliés de ne plus acheter de pétrole iranien sous peine de sanctions. Selon lui, la solution est saoudienne. L’Arabie Saoudite pourra pallier un recul de l’Iran sur le marché en augmentant sa propre production. Les Saoudiens ont tempéré les propos de Trump, très optimiste sur le montant de la surproduction, mais assure effectivement pouvoir produire plus d’autant que les prix les satisfont aujourd’hui.

Un semestre boursier de passé

La couleur des performances du premier semestre s’est jouée dans la dernière ligne droite. Notre CAC 40 franchit la ligne dans le vert de peu (+0,2 %) quand son homologue de la zone euro, l’Euro Stoxx 50, termine dans le rouge (-3,1 %). Les marchés américains sont restés dans le vert (+8,8 % pour le Nasdaq et +1,7 % pour le S&P 500). Au global, les marchés asiatiques ont nettement pesé sur les performances des dernières semaines, surtout la Chine, cible principale des attaques commerciales américaines. On connaît les défis du second semestre. Allons-nous vivre un été avec ou sans secousse ? La volatilité estivale, structurellement basse, ne rend jamais service. Wait and see.

Dans le reste de l’actualité

Pour les spéléos du week-end, l’équipe de France a battu l’Argentine en délivrant, cette fois-ci, une magnifique prestation !

Simone Veil et son époux Antoine entraient hier au Panthéon.

Tout ça pour ça : les services de renseignement américain commencent à douter fortement de la sincérité du dictateur Nord-Coréen sur la dénucléarisation de son pays.

Macron démarre sa tournée africaine par la Mauritanie et le Nigéria.

Calendrier macro-économique

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

10h30 : indice PMI manufacturier (Royaume-Uni)

11h00 : taux de chômage (zone euro)

16h00 : indice PMI manufacturier de l’ISM (Etats-Unis)

Benjamin Frazer

Recevez notre breakfast news!

3 fois par semaine dans votre boîte mail, recevez l’essentiel de l’actualité financière résumé pour une lecture en moins de 3 minutes !